28/04/2020 17:12
Le ministère laotien de la Santé a déclaré, lors d'une conférence de presse tenue lundi 27 avril, que son pays n'avait plus enregistré de cas de COVID-19 au cours des dernières 24 heures, marquant le 15e jour consécutif où le nombre total de cas de COVID-19 au Laos était resté inchangé.
>>La Thaïlande effectuera les essais de vaccin
>>L'Asie du Sud-Est face au défi du COVID-19

Un agent de santé vérifie la température d'une femme à Bangkok.
Photo : AFP/VNA/CVN

Dimanche 26 avril, le Laos avait testé 1.777 cas suspects dont 19 positifs au nouveau corovirus (SARS-CoV-2). Parmi les patients, sept sont sortis de l'hôpital.

Au milieu des développements complexes de la pandémie dans la région et dans le monde, le gouvernement laotien a renforcé les mesures préventives. En conséquence, toute personne entrant au Laos, Laotiens et étrangers inclus, doivent être immédiatement dépistée et testée.

Si quelqu'un est testé positif au SARS-CoV-2, il doit être envoyé à l'hôpital. En cas de résultats négatifs, il sera placé en quarantaine obligatoire pendant 14 jours et les étrangers devront payer tous les frais eux-mêmes.

En Thaïlande, les autorités locales continuent d'étendre les mesures imposées pour faire face à la pandémie de COVID-19, bien que le nombre de nouvelles infections soit en baisse.

Lundi 27 avril, l'Autorité de l'aviation civile de Thaïlande (CAAT) a décidé de prolonger l'interdiction de tous les vols internationaux de passagers entrants jusqu'au 31 mai.

Plus tôt dans la même journée, le Center for COVID-19 Situation Administration (CCSA) a décidé de prolonger l'application du décret d'urgence d'un mois après son expiration le 30 avril. Un couvre-feu de 22h00 à 04h00 et l'interdiction de tous les rassemblements de masse font partie des restrictions.

Le CCSA a également recommandé de maintenir les restrictions sur les déplacements entre les provinces et les activités publiques à grande échelle, de prolonger la politique du travail à domicile et de retarder quatre jours fériés en mai. Ces nouvelles mesures sont soumises au Cabinet le 28 avril.

Le ministère thaïlandais du Travail suspendra indéfiniment l'entrée de travailleurs étrangers dans le cadre des efforts visant à contenir la propagation du nouveau coronavirus, à la suite d'un récent rapport faisant état de 42 infections parmi les travailleurs migrants illégaux à Songkhla.

Mardi 28 avril, la Thaïlande a signalé sept nouveaux cas de COVID-19 et deux décès supplémentaires, portant son bilan national à 2.938 cas dont 54 décès.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Post-COVID-19 : le delta du Mékong redynamise le tourisme L’Association du tourisme du delta du Mékong a lancé récemment à Cân Tho un programme promotionnel afin de relancer le secteur touristique local, sévèrement frappé par la pandémie de coronavirus.