02/05/2021 10:00
Le lac Tà Pa figure parmi les nouveaux sites touristiques à découvrir dans la province d'An Giang (Sud). Les voyageurs peuvent y admirer un plan d'eau splendide aux eaux limpides, entouré de montagnes où s'accrochent des rizières en terrasses.
>>Le lac Tà Pa, le paradis des amoureux de nature à An Giang

Le lac Tà Pa, une ancienne carrière envahie par les eaux à An Giang (Sud).
Photo : CTV/CVN

Ce n’est pas pour rien que Tà Pa, situé sur la colline du même nom, district de Tri Tôn, est surnommé le "Petit Sa Pa" ou le "Petit Dà Lat". Pour accéder au lac, les voyageurs doivent parcourir environ 45 km depuis la ville de Châu Dôc, chef-lieu de la province d’An Giang, dans le delta du Mékong. La route offre d’innombrables vues sur de beaux paysages de la région appelée des "Sept montagnes". Vous pourrez en effet vous arrêter au mont Sam, au temple Bà Chúa Xu où est vénérée la Déesse suprême, à l’ancienne pagode Tây An Cô Tu, à la pagode Hang, aux monts Ket et Câm, à la mangrove Trà Su, sans oublier les marchés frontaliers qui proposent un grand nombre de particularités gastronomiques dont des poissons séchés.

Un lieu tranquille et romantique

Le lac n’était à l’origine qu’un lieu où des entreprises locales exploitaient des roches et du gravier. Au fil des années, cet endroit a été abandonné et en raison de l’exploitation, s’est formée une fosse d’environ 7 m de profondeur. Peu à peu, les pluies et l’eau courante ont créé un lac tranquille. À proximité, se trouve la majestueuse montagne Tà Pa et au-dessous vivent des riziculteurs exploitant des rizières immenses.

Dans les zones de grande profondeur, la surface du lac apparaît bleue foncée, dans les zones peu profondes, bleue claire. Ces couleurs résultent du reflet des roches immergées. Les gens de passage ne peuvent s’empêcher de comparer ce lac avec une peinture à l’encre bleue.

Dans les alentours, les touristes peuvent visiter à différentes pagodes khmères, dont l’architecture ancienne et sacrée est caractérisée par les minutieuses sculptures des Khmers du Sud-Ouest. Ces pagodes sont construites sur des piliers hauts parfois de plusieurs dizaines de mètres. En les visitant, ils semblent se trouver dans le vide entre le ciel et les forêts rafraîchissantes, un espace idéal pour profiter du calme et du joli paysage.

Développer les infrastructures d’accueil

Bien que de nombreux voyageurs visitent le site chaque année, les investissements dans les infrastructures et les établissements d’hébergement restent modestes. Pour cette raison, les autorités locales ont appelé les investisseurs à construire davantage de routes menant au site, des hôtels et des points de détente afin d’attirer plus de touristes et valoriser l’image de Tà Pa. 

Les rizières de Tà Pa, vues de la colline de Tà Pa, entourées par la montagne du même nom.
Photo : CTV/CVN

Plus précisément, pour faire de ce site une destination touristique digne de ce nom, An Giang invite les entreprises à investir dans la construction d’une zone de villégiature sur le mont Tà Pa, à 1 km du district de Tri Tôn, sur une superficie de 200 ha. Cette zone sera composée de différents services : hôtels, restaurants, espaces de loisirs, etc. pour un coût d’investissement d’environ 1.000 milliards de dôngs.

De nombreuses politiques avantageuses sont également destinées aux investisseurs comme une taxe à zéro pour la location de terrains ou de surface d’eau pendant onze ans, en plus de l’exonération fiscale des revenus pendant quatre ans, et une réduction de 50% de la taxe sur le revenu d’entreprises pendant neuf ans.

Les autorités locales entendent ainsi créer des conditions favorables pour les investisseurs qui souhaitent accompagner An Giang dans la promotion du tourisme local et dans la diffusion de l’image d’une destination paisible et romantique.
 
Truong Giang/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

Une palette de programmes promotionnels chez Saigontourist Les établissements membres de Saigontourist proposent des programmes promotionnels du 1er avril au 30 juin. Des réductions allant jusqu’à 60% sont appliquées sur les tarifs de chambres, en plus d’autres services à prix cassés.