05/12/2019 13:33
Rendons-nous cette semaine à Ba Bê, le plus grand lac naturel du Vietnam, formé il y a 200 millions d’années. Situé dans le parc national éponyme, dans la province de Bac Kan, à environ 230 km au nord de Hanoï, ce site naturel est l’un des plus beaux du Nord-Est du Vietnam.

>>Promotions dans la zone de villégiature Saigon - Ba Bê
>>Pác Ngòi, homestay au service du tourisme
 

Un coin du lac Ba Bê. Photo : Saigontourist/CVN


Ba Bê ou Slam Pé, trois lacs en dialecte, est en fait le point de convergence des rivières Pé Lầm, Pé Lù et Pé Lèn. Niché à 150 m d’altitude, au centre du parc national de Ba Bê, cet immense réservoir d’eau douce s’étend sur environ 500 ha et compte plusieurs îlots. Entouré d’une chaîne de montagnes karstiques et d’une verdure luxuriante, le lac ressemble à une perle verte au milieu de la jungle.

Ba Bê est ouvert toute l’année mais l’idéal est de le découvrir en été, au printemps ou au début de l’automne. Sur place, les touristes peuvent louer des vélos ou des kayaks, se baigner, pêcher ou partir à la conquête de chutes d’eau extraordinaires.

"Le lac de Ba Bê est ma destination préférée, donc je suis venu ici plusieurs fois", nous dit Dông Minh Cuong, directeur du tour opérateur Asian Lotus Travel. "Situé au coeur du parc national, cet important réservoir d’eau douce possède une grande diversité biologique. C’est un site exceptionnel qui a tous les atouts pour développer le tourisme".

Des excursions sont organisées à bord de petites embarcations pour découvrir les îlots Bà Goa (la Veuve), Ao Tiên (Étang de la fée), le temple d’An Ma, ou encore l’incroyable grotte de Puông. Cette grotte de 300 mètres de longueur et de 30 mètres de hauteur renferme des stalactites, des stalagmites de toute beauté et sert de refuge à des dizaines de milliers de chauves-souris de 23 espèces différentes.

Les archéologues ont découvert à l’intérieur des traces de vie de 73 tribus ayant existé il y a 15.000 ou 20.000 ans, ainsi que des vestiges de gens ayant vécu au 16e siècle, sous la règne des Mac.

"Les paysages sont sublimes et sauvages", estime Trân Thanh Tùng, un touriste hanoïen. "Les stalactites et stalagmites ont des formes mystérieuses, les rochers ressemblent aux fameuses rizières en terrasse dans les régions montagneuses".

Le lac Ba Bê abrite d’autres sites tout autant remarquables comme les grottes de Hua Ma et de Tham Phây, la chute d’eau de Tat Ma et des hameaux peuplés des minorités ethniques. Sur le plan culinaire, les touristes peuvent s’offrir un succulent repas pour une somme vraiment très modique. Le com lam se compose de  riz gluant cuit à la vapeur dans un tube de bambou. Il est accompagné de brochettes de poissons locaux, de crevettes d’eau douce et de bananes grillées au feu de bois.

Les hameaux de Pac Ngoi, Côc Tôc ou encore Bo Lù des Tày et des Nùng proposent des services d’hébergement et de restauration, mais également des spectacles de chants et de danses folkloriques.

"Grâce au tourisme, les habitants peuvent améliorer considérablement leurs revenus. Les repas confectionnés pour les touristes sont exclusivement préparés avec des produits locaux", indique Nguyên Tân Linh, propriétaire d’une maison d’hôtes.

Le lac de Ba Bê a été classé sur la liste des 20 lacs du monde nécessitant une sauvegarde urgente. En 2004, le parc national de Ba Bê a été reconnu comme patrimoine naturel de l’ASEAN et également inscrit sur la liste des vestiges nationaux spéciaux.

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
D Free Book et son message de partage des connaissances

Les touristes européens affluent toujours au Vietnam Si l’épidémie de COVID-19 a un impact négatif sur l'industrie du tourisme, le nombre de visiteurs européens au Vietnam reste relativement stable.