10/08/2018 08:45
La décision américaine d'imposer de nouvelles sanctions à la Russie est une démarche inamicale et incohérente avec l'atmosphère constructive créée après la dernière rencontre entre MM. Trump et Poutine, a déclaré jeudi 9 août le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.
>>Des responsables russes et américains vont discuter de la sécurité internationale et des liens bilatéraux
>>John Bolton se rendra à Moscou pour préparer une rencontre Trump - Poutine
>>La Russie "reste ouverte" à une rencontre Trump-Poutine

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. Photo: AFP/VNA/CVN
"Nous considérons qu'il est absolument inacceptable de lier les nouvelles mesures restrictives que nous continuons de juger illégales à l'affaire Salisbury", a déclaré M. Peskov lors d'un point-presse quotidien. "Nous rejetons une fois de plus avec insistance toute accusation dans le contexte d'une possible implication de l'État russe dans ce qui s'est produit à Salisbury", a-t-il ajouté.

Mercredi 8 août, le Département d'État américain a déclaré que Washington imposera de nouvelles sanctions à la Russie pour l'empoisonnement de l'ancien espion russe Sergueï Skripal et sa fille Ioulia dans la ville britannique de Salisbury en mars dernier. Les pays occidentaux affirment que les Skripal ont été empoisonnés par un agent innervant et tiennent la Russie pour responsable, tandis que le gouvernement russe nie depuis le début toute implication dans cette affaire et demande une participation directe dans l'enquête.

"Ces sanctions entreront en vigueur [...] le ou aux environs du 22 août 2018", a annoncé la porte-parole du département d'État américain, Heather Nauert, sans donner de détails concernant ces mesures. Pour M. Peskov, il est prématuré de parler de représailles car le Kremlin n'a pas encore officiellement confirmé de sanctions américaines particulières. La Russie continue d'espérer qu'il sera possible de bâtir des relations constructives avec les États-Unis "car ces relations servent les intérêts non seulement de nos deux peuples mais également de la stabilité stratégique et de la sécurité mondiales".

Le président russe Vladimir Poutine a rencontré son homologue américain Donald Trump le mois dernier à Helsinki, capitale finlandaise. Les deux dirigeants se sont alors dits satisfaits et ont qualifié cette rencontre de "très constructive", marquant "la première étape" vers une amélioration des relations.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite inoubliable à Quang Ninh pour les étudiants de l’IFI

L’hôtel Saigon - Ha Long, un 4 étoiles au cœur de la baie La célèbre baie de Ha Long, située à Quang Ninh (Nord), est classée parmi les sept nouvelles merveilles de la nature du monde. L’hôtel Saigon - Ha Long, relevant du voyagiste Saigontourist, est l’un des premiers hôtels de luxe à s’y implanter.