23/10/2017 13:28
>>Kenya : 20 personnes toujours disparues après l'effondrement d'un bâtiment
>>Kenya : deux personnes tuées par balles dans les violences de la nuit

Le Kenya a renforcé la surveillance dans tous ses comtés et à tous les points d'entrée frontaliers, y compris dans les aéroports, pour prévenir la peste et la maladie virale de Marburg, qui ravagent respectivement Madagascar et l'Ouganda. Jackson Kioko, directeur des services médicaux au ministère de la Santé, a déclaré dimanche 22 octobre dans un communiqué que le Kenya risquait de connaître une épidémie, car il reçoit chaque semaine jusqu'à 20 vols en provenance de Madagascar et partage une longue frontière avec l'Ouganda. Une épidémie de peste à Madagascar aurait tué plus de 100 personnes, tandis que Marburg a été signalée dans l'est de l'Ouganda où elle a tué au moins deux personnes. M. Kioko a noté que le ministère de la Santé a renforcé les activités de surveillance à tous les points d'entrée et dans les comtés limitrophes de l'est de l'Ouganda. La maladie de Marburg est causée par un virus de la même famille de celui qui cause la fièvre hémorragique Ebola, selon l'Organisation mondiale de la santé. La létalité de la maladie est globalement évaluée dans une fourchette de 23 à 90%.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’agriculture bio, une tendance inéluctable au Vietnam

Quid du tourisme durable en 2018 ? Alors que 2017, proclamée "Année internationale du tourisme durable pour le éveloppement" par les Nations unies, a touché à sa fin, le bilan est fait et les perspectives pour 2018 sont prévues.