02/03/2018 11:05
Entre mars et juin, sur les chemins de campagne du Nord, les fleurs du kapokier commencent à donner leur couleur rouge brillant.
>>À la découverte des marchés du Têt à la campagne
>>À la découverte du puits vietnamien
>>Le Têt traditionnel chez les minorités ethniques

Le kapokier, la beauté culturelle de la campagne du Nord Vietnam.
Photo : CTV/CVN

Le kapokier est également appelé fleurs de Môc Miên, Hông Miên, Po Lang ou bien Chi Ban. Sa floraison intervient habituellement entre mars et avril, mais en zone montagneuse, elle peut se poursuivre jusqu’en juin.

Cet arbre est originaire d'Inde, mais on le trouve aisément en Malaisie, en Indonésie, au Sud de la Chine, à Hong Kong, à Taïwan (Chine), au Vietnam, et en Afrique. Au Vietnam, on le trouve essentiellement dans les zones rurales du Nord, en général le long des chemins vicinaux ou sur de petites collines qui trônent au milieu des rizières. Aujourd’hui, si sa plantation se fait de plus en plus rare, on les trouve encore en rangées en banlieue de Hanoï et dans les provinces de Phu Tho, de Nam Dinh et d’Hà Nam.

Pour les agriculteurs d’autrefois, qui n’avaient aucun outil de prévisions météorologiques, le kapokier est un arbre porteur d’importants messages pour mener leurs cultures. En effet, lorsque l’on voit un kapokier effeuillé donner des fleurs, c’est le signe que le froid est terminé. Les agriculteurs peuvent alors commencer à semer sans craintes.

CPV/VNA/CVN 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Huê lancera des bus à toit ouvert Les touristes à Huê auront l’occasion de découvrir l’ancienne capitale impériale par des visites en bus à toit ouvert, selon les informations du Service du tourisme de la province centrale de Thua Thiên-Huê.