27/02/2020 21:49
Le vice-président du comité populaire de la ville de Cân Tho (delta du Mékong), Truong Quang Hoài Nam, a écouté marcredi 26 février la compagnie japonaise JERA présenter une proposition d’utiliser du gaz naturel liquéfié (GNL) pour alimenter la centrale thermique Ô Môn 1.
>>Démarrage du 2e turboalternateur d'Ô Môn 1 à Cân Tho
>>La centrale thermique Vinh Tân 4 inaugurée à Binh Thuân

La centrale thermique d'Ô Môn 1 dans la ville de Cân Tho.
Photo : CTV/CVN

JERA possède un entrepôt au Vietnam et est en train de construire un terminal de GNL et le complexe électricité-GNL de Cà Nà avec quatre centrales thermiques à gaz d’une capacité totale de 6.000 MW, dans la province de Ninh Thuân (Centre), a fait savoir son représentant Shinsuke Nakayama. JERA se croit capable d’assurer un approvisionnement stable en GNL et à des prix raisonnables à Cân Tho afin de concourir dans un premier temps au fonctionnement de la centrale thermique Ô Môn 1, a-t-il déclaré.

Le directeur général adjoint de la Power Generation Corporation 2 (EVNGENCO2), Lê Quôc Vu, a déclaré que la proposition de JERA répond à la demande de la centrale thermique Ô Môn 1 qui passera à l’utilisation du gaz en 2021. Il a ajouté qu’EVNGENCO2 et JERA pourraient coopérer dans l’alimentation de la centrale thermique Ô Môn 1 en GNL au plus tôt au troisième trimestre 2021.

Le vice-président du comité populaire de la ville de Cân Tho a demandé à JERA d’élaborer dans les meilleurs délais un plan de coopération détaillé à soumettre aux autorités municipales, avant de s’engager à fournir à la compagnie japonaise tout le soutien possible.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Son Doong fait partie des dix plus belles visites virtuelles du monde En cette période épidémique, il est possible d'admirer la célèbre grotte de Son Doong avec juste un téléphone ou un ordinateur. Le quotidien britannique Guardian vient de présenter les dix plus belles visites virtuelles du monde pendant les jours de confinement à cause du COVID-19, dont la grotte vietnamienne Son Doong.