22/07/2020 23:21
Le Japon assouplira les restrictions d’entrée pour le Vietnam et la Thaïlande ce mois-ci, a déclaré mercredi 22 juillet le ministre japonais des Affaires étrangères, Motegi Toshimitsu.
>>Attirer l'investissement des entreprises japonaises au Vietnam
>>Vietnam et Japon intensifient leur partenariat stratégique approfondi dans un nouveau contexte
>>Le Japon remercie le Vietnam pour son assistance à un avion militaire en difficulté

Cependant, tous les citoyens des deux pays d’Asie du Sud-Est seraient mis en quarantaine pendant 14 jours à domicile ou dans un lieu désigné, selon le ministère japonais des Affaires étrangères.

Le ministre japonais des Affaires étrangères Motegi Toshimitsu.
Photo : AFP/VNA/CVN

Concernant l’autorisation pour les hommes d’affaires et ceux qui veulent se rendre au Japon aux fins de travail, le ministère a déclaré continuer à se coordonner avec le Vietnam et la Thaïlande via les canaux diplomatiques pour mettre en œuvre ce programme dès que possible et publier sa décision une fois les accords conclus. Plus tôt, lors d’une réunion, le 19 juin, le ministre Motegi Toshimitsu a déclaré que le Japon et le Vietnam sont parvenus à un accord sur un assouplissement progressif et partiel des mesures de restriction des déplacements entre les deux pays.

Quant à la date d’exécution, nous continuons par la voie diplomatique à discuter en détail des modalités de mise en œuvre concrètes et je pense que cela ne prendra pas trop de temps pour cette question, a-t-il indiqué à l’Agence vietnamienne d’information.

Le ministre Motegi Toshimitsu a indiqué que depuis longtemps, le Vietnam n’a enregistré aucun nouveau cas d’infection au nouveau coronavirus dans la communauté . "Je pense que l’épidémie de Covid-19 au Vietnam est assez bien maîtrisée. En même temps, on constate des besoins considérables en matière de déplacements entre les deux pays. Je crois que l’assouplissement des restrictions d’entrée contribuera à renforcer le partenariat stratégique étendu entre les deux pays", a-t-il dit. 

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a déclaré jeudi 18 juin que le Japon était en négociation pour faire des exceptions à son interdiction d’entrée pour l’Australie, la Nouvelle-Zélande, la Thaïlande et le Vietnam, car il cherche à assouplir les restrictions de voyage imposées pour contenir la propagation du nouveau coronavirus. Il a déclaré que les voyageurs étrangers de ces quatre pays seront autorisés à entrer au Japon à condition de soumettre des résultats négatifs d’un test PCR et un itinéraire détaillant où ils envisagent de visiter pendant leur séjour au Japon.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

L'île de Phu Quôc développe une agriculture écologique liée au tourisme Le district insulaire de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), est déterminé à développer un modèle de production agricole écologique associé aux services et au tourisme afin de créer plus de produits touristiques d'ici 2025 et à l'horizon 2030.