01/06/2018 06:53
Le Japon continuera à soutenir vigoureusement le développement durable du Vietnam, en mettant l’accent sur la construction d’infrastructures de haute qualité, l’amélioration de la compétitivité économique et la formation des ressources humaines pour le pays, a déclaré le Premier ministre japonais Shinzo Abe.
>>Le Vietnam apprécie la discipline, la responsabilité et la culture d'entreprise du Japon
>>Entrevue entre le président vietnamien et l’empereur Akihito
>>Activités du président vietnamien au Japon

Le Premier ministre Shinzo Abe a pris la parole lors d’une conférence de presse avec le  président vietnamien Trân Dai Quang à la suite de leur entretien à Tokyo le 31 mai. Il a déclaré que le président Trân Dai Quang et lui-même avaient convenu d’intensifier la coopération dans les domaines qui profitent directement au people vietnamien comme la coopération médicale dans le cadre de l’initiative sanitaire asiatique et les échanges culturels et sportifs, y compris les programmes d’enseignement du japonais.

Le Premier ministre japonais  Shinzo Abe (droite) et le  président vietnamien Trân Dai Quang. Photo: Nhan Sang/VNA/CVN

Le chef du gouvernement japonais a décrit la visite du président Trân Dai Quang comme un symbole de coopération et d’amitié entre les deux pays. Il a déclaré que lui et le chef de l’État vietnamien profiteraient de la visite pour travailler ensemble afin de renforcer les relations entre le Vietnam et le Japon dans tous les domaines.

Le Premier ministre Shinzo Abe a remercié le président Trân Dai Quang d’avoir organisé avec succès le sommet de l’APEC dans la ville de Dà Nang (Centre) en 2017. Il a salué le rôle très important du Vietnam dans l’achèvement des négociations de l’Accord global et progressif de partenariat transpacifique (CPTPP), dont le Vietnam et le Japon sont signataires.

Le président Trân Dai Quang s’est réjoui de la croissance du partenariat Vietnam-Japon au cours des 45 dernières années, avec un développement rapide et substantiel enregistré dans tous les domaines et les similitudes dans les intérêts stratégiques. Il a convenu que 2018 est une année importante ouvrant une nouvelle phase de développement dans les relations bilatérales, répondant aux intérêts des deux parties.

Renforcer la confiance politique

Le dirigeant vietnamien a déclaré que le Vietnam apprécie le rôle de premier plan du Japon et du Premier ministre Shinzo Abe dans la négociation et la signature du CPTPP. Il a déclaré que les dirigeants du Vietnam et du Japon se sont mis d’accord pour renforcer la confiance politique en organisant régulièrement des visites et des réunions de haut niveau, en renforçant les échanges parlementaires et en encourageant la coopération en matière de défense, de sécurité et d’interaction populaire, notamment en 2018.

Les deux parties continueront à promouvoir la connectivité dans l’économie dans leur intérêt mutuel, a-t-il déclaré, ajoutant que le Japon va augmenter les investissements au Vietnam, créer des conditions favorables pour les produits agricoles vietnamiens au Japon et renforcer la coopération dans les grands projets d’infrastructure, de formation des ressources humaines qualifiées, d’adaptation au changement climatique, ainsi que dans la mise en œuvre de la stratégie d’industrialisation du Vietnam. Les deux pays vont se coordonner étroitement dans l’utilisation des aides publiques au développement (APD) du Japon.

Le président vietnamien Trân Dai Quang (gauche) et le Premier ministre japonais Shinzo Abe lors de la conférence de presse.
Photo: Nhan Sang/VNA/CVN

Les dirigeants du Vietnam et du Japon ont également convenu de coopérer sur la l’agriculture, la santé, l’environnement, le travail, la construction et le développement urbain, la réforme administrative, la culture. Le Vietnam et le Japon entameront les négociations d’accords sur l’entraide judiciaire en matière pénale et le transfert des personnes condamnées.

Concernant les questions régionales et internationales, les deux dirigeants ont convenu de l’importance d’une région indo-pacifique libre, ouverte, stable, fondée sur les règles et pacifique. Ils se sont engagés à se soutenir mutuellement en tant que candidat pour un siège non permanent au Conseil de sécurité de l’ONU pour le mandat 2020-2021 pour le Vietnam et le mandat 2023-2024 pour le Japon. Les deux pays vont travailler en étroite collaboration lorsque le Vietnam sera le pays coordinateur des relations ASEAN-Japon à partir d’août 2018.

Tout en affirmant la nécessité d’assurer la paix, la sécurité, la liberté et la sûreté de navigation et de survol en Mer Orientale, les deux dirigeants ont convenu de promouvoir le règlement pacifique des différends sans recours à la force ou à la menace, dans le respect sérieux du droit international, en particulier la Convention de l’ONU sur le droit de la mer de 1982. Ils ont également souligné l’importance de respecter les processus diplomatiques et juridiques, d’appliquer pleinement la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale et de s’efforcer de parvenir à un cadre du Code de conduite en Mer Orientale de manière efficace et effective.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Douceur de vivre sur l’île de Quan Lan à Quang Ninh Située dans le golfe du Bac Bô, aux confins septentrionaux du pays, à proximité de sites touristiques célèbres tels les baies de Ha Long et Bai Tu Long ou encore la plage de Trà Cô, l’île de Quan Lan, province de Quang Ninh (Nord), abrite de magnifiques paysages encore intacts.