22/09/2016 11:58
Le Japon continuera d’accorder une assistance au Cambodge dans les secteurs des infrastructures, des vivres, le déminage et le développement de la main-d’œuvre, ont rapporté des médias de Phnom Penh.
>>Thaïlande et Cambodge seront reliés par chemin de fer
>>L’ASEAN est le centre de la politique "Agir vers l’Est" de l’Inde
>>Chine et Cambodge souhaitent renforcer leur coopération

Le Premier ministre cambodgien Samdech Hun Sen (droite) et le vice-ministre japonais des Affaires étrangères, Kiyoshi Odawara.
Photo : akp.gov.kh

L'engagement a été fait par le vice-ministre japonais des Affaires étrangères, Kiyoshi Odawara lors d’une rencontre le 20 septembre avec le Premier ministre cambodgien Hun Sen dans le cadre de sa visite dans ce pays d’Asie du Sud-Est.

Il a affirmé que le Cambodge était une passerelle importante entre le Japon et l'ASEAN.

Le même jour, les deux parties ont assisté à la cérémonie d’inauguration de l'hôpital Sunrise - le premier établissement médical privé du Japon au Cambodge, d'un investissement de 35 millions de dollars.

À cette occasion, le Japon a également promis d'investir un crédit supplémentaire de 20 millions de dollars en 2019 pour construire une université de médecine en vue d’améliorer la qualité de la formation du personnel dans le secteur de la santé au Cambodge.

Lors de cette cérémonie, le Premier ministre Samdech Hun Sen a vivement apprécié l'aide du Japon au Cambodge, en particulier les aides non remboursables pour la construction d'hôpitaux à Phnom Penh, dans les provinces de Kampong Cham et Banteay Meanchey.

Il a souligné que l'assistance du Japon dans les domaines de la santé et de l'éducation médicale bénéficiait non seulement à la population cambodgienne, mais également aux touristes et investisseurs étrangers dans ce pays.

Le Japon et le Cambodge ont porté leurs relations au niveau d'un partenariat stratégique en 2013. Les deux pays ont ouvert la première ligne directe Tokyo-Phnom Penh le 1er septembre. Auparavant, le pont Neak Loeung au-dessus du fleuve Mékong, financé par le Japon, avait été inauguré, aidant à réduire les embouteillages et la durée du trajet Phnom Penh-Hô Chi Minh-Ville.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante

Quang Nam: Hôi An parmi les villes les plus attractives au monde Le magazine Travel and Leisure vient de publier un classement des 15 villes les plus attractives au monde comportant à la 8e place la vieille ville de Hôi An, dans la province de Quang Nam (Centre).