16/02/2020 21:06
Le Japon a remis le 14 février un patrouilleur nommé Hakurei Maru à l'Indonésie, ainsi qu'un fonds de maintenance et des équipements d'une valeur de 2,2 milliards de yens, selon ANTARA News.
>>Le Japon et l'Indonésie consolident leur partenariat stratégique
>>Japon et Indonésie renforcent leur coopération dans la sécurité maritime
Le patrouilleur Hakurei Maru. Photo : ANRARA News/CVN

S'exprimant lors de la cérémonie de remise, le conseiller économique de l'ambassade du Japon à Jakarta, Shimizu Kazuhiko, a déclaré que l'Indonésie subissait des pertes dues à la pêche illégale et que le ministère indonésien des Affaires maritimes et de la Pêche n'avait pas de navire de patrouille maritime.

C'est la raison pour laquelle le Japon a décidé de remettre le patrouilleur à l'Indonésie dans le but d'améliorer la capacité du pays dans les patrouilles dans sa zone maritime, a-t-il déclaré, ajoutant que la subvention japonaise contribuerait au maintien de la stabilité économique et sociale, ainsi qu’à l'augmentation du bien-être de la population indonésienne.

Selon Shimizu Kazuhiko, après mars 2020, la partie japonaise dispensera une formation sur la réparation, l'utilisation et la navigation du navire, qui sera officiellement remis au ministère indonésien des Affaires maritimes et de la Pêche en 2021.

Cette subvention est la première du genre que le gouvernement japonais a accordée à un autre pays, a-t-il déclaré. Elle reflète les efforts de Tokyo visant à renforcer la capacité des forces de l'ordre dans la zone maritime indonésien et à concrétiser la stratégie d’un Océan Indien libre et ouvert.

Le patrouilleur, qui a été fabriqué en 1993, mesure 63,37 m de long et a un tonnage standard international de 741 tonnes. Il a une capacité de charge maximale de 29 personnes.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

La pagode Bút Tháp, chef-d’œuvre d’architecture Dans le petit village de Dinh Tô, à 25 km au nord-est de Hanoï, se trouve un des plus vieux lieux de culte bouddhiste du Vietnam : la pagode Bút Tháp, littéralement la pagode de la Tour du pinceau. Véritable bijou architectural, sa visite s’impose.