15/03/2018 20:40
Le Japon, l'un des premiers pays du monde dans la mise en œuvre de la révolution industrielle 4.0, attire de nombreuses entreprises des technologies de l'information (TI) vietnamiennes qui souhaitent élargir leurs activités d’investissement et d’affaires au pays du Soleil-Levant.
>>TI : le groupe vietnamien FPT élargit l’investissement au Japon
>>FPT Japan devrait contribuer davantage au secteur de l’informatique au Vietnam

Cérémonie d'inauguration du Centre de recherche et développement de FPT à Okinawa, au Japon, en septembre dernier.
Photo : VNA/CVN

En effet, le 13 mars, le groupe FPT a inauguré son 6e bureau de représentation au Japon, dans la ville de Hamamatsu, préfecture de Shizuoka. Auparavant, le groupe des technologies de l’information CMC du Vietnam avait inauguré le 7 novembre 2017 son premier bureau dans ce pays, dans la ville d’Yokohama de la préfecture de Kanagawa. Elle projette d’employer environ 1.000 personnes pour le marché japonais d’ici 2020.

D’autres entreprises des technologies comme NAL comptent étendre leurs activités à Tokai, après l'ouverture des deux bureaux de représentation à Tokyo et à Nagoya.

Répondant à des questions d'un correspondant de l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA) à l'occasion de l'ouverture du 6e bureau à Shizuoka, le président du conseil d'administration de FPT, Truong Gia Binh, a estimé que le marché japonais avait un grand potentiel, "si grand que personne ne peut tout faire".

Selon les prévisions, l'exportation de logiciels du Vietnam pourrait passer de 300 millions de dollars à un milliard de dollars d’ici 2020.  Le nombre de programmeurs travaillant pour le Japon pourrait augmenter de 10.000 à 300.000 personnes.

Pour le groupe FPT, le marché japonais représente plus de la moitié de ses recettes mondiales. Il recense actuellement plus de 400 clients japonais, dont 50 entreprises figurant sur la liste des plus grandes entreprises du monde. Le taux de croissance annuel de FPT au Japon reste très élevé, d'environ 30%.

Selon Truong Gia Binh, environ 20 sociétés de TI vietnamiennes ont ouvert des succursales au Japon. L'Association des logiciels et des services des TI du Vietnam (VINASA) encourage fortement cette tendance.

Le nombre croissant d'entreprises des TI investissant au Japon pousseront FPT à se développer, ce qui aidera les clients japonais à savoir que le Vietnam est un choix attrayant.

S’agissant des avantages des entreprises vietnamiennes dans ce secteur, Truong Gia Binh a cité la proximité culturelle, les bonnes relations Vietnam - Japon dans la politique, l’économie, la population jeune et une main-d'œuvre de bon marché du Vietnam. Enfin, le Vietnam est un fournisseur de services dans les technologies tels que intelligence artificielle, robotique ou analyse des mégadonnées.

L'industrie automobile avec les moteurs électriques, les voitures automatiques, la technologie financière (Fintech), la technologie Blockchain vont figurer dans les prochaines stratégies de FPT, a affirmé Truong Gia Binh.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.