26/04/2021 21:20
Le secrétaire en chef du Cabinet japonais, Kato Katsunobu, a salué les efforts de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) pour parvenir à une solution pacifique pour la crise politique au Myanmar.

>>L’ASEAN parvient à un consensus sur la situation au Myanmar
 

La réunion des dirigeants de l’ASEAN se tient le 24 avril à Jakarta, en Indonésie. Photo : VNA/CVN


Le porte-parole du gouvernement japonais, Kato Katsunobu, a déclaré lundi 26 avril aux journalistes que le Japon se félicitait de la déclaration publiée après une réunion des dirigeants de l'ASEAN, la considérant comme première étape pour améliorer la situation.

Le même jour, l'Union européenne (UE) a affirmé que le "consensus en cinq points" sur le Myanmar obtenu lors de la réunion des dirigeants de l'ASEAN était un pas en avant dans les efforts du bloc pour résoudre la crise actuelle au Myanmar.

Auparavant, sur le réseau social Twitter, l’ambassadrice des 
États-Unis auprès des Nations Unies (ONU), Mme Linda Thomas-Greenfield a tweeté que son pays attendait avec impatience les résultats de la réunion des dirigeants de l’ASEAN sur le Myanmar.

En même temps, le ministère australien des Affaires étrangères a publié une déclaration dans laquelle l’Australie s’est félicitée de la réunion des dirigeants de l’ASEAN à Jakarta et des discussions sur la crise au Myanmar.

"Nous nous félicitons du leadership de l’ASEAN et de celui du Brunei Darussalam en tant que président de l’ASEAN, dans des circonstances difficiles, de réunir les parties régionales pour discuter de la crise au Myanmar. Nous saluons le consensus en cinq points de l’ASEAN sur la situation au Myanmar", selon la déclaration.

Lors de la réunion tenue le 24 avril à Jakarta, les dirigeants de l'ASEAN sont parvenus à un consensus en cinq points sur la situation au Myanmar, exigeant l'arrêt immédiat de la violence, la retenue de toutes les parties et un dialogue constructif entre toutes. Ils se sont accordés pour nommer un envoyé spécial du Président de l'ASEAN comme une médiation de dialogue et pour fournir une assistance humanitaire au peuple birman.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

À la découverte de la mangrove de Dông Rui Grâce aux efforts conjugués des autorités et des populations locales, Dông Rui est aujourd’hui la plus belle et la plus vieille mangrove primitive du Nord du Vietnam. Située dans le district de Tiên Yên, province de Quang Ninh, elle est le meilleur rempart contre l’érosion marine et une extraordinaire source de vie pour les habitants.