09/03/2018 17:17
La compagnie japonaise Ogawa Econos a présenté à Cân Tho (Sud) la technologie de recyclage des déchets RPF (Refuse paper and plastic fuel) en combustible lors d’une séance de travail du 8 mars avec les autorités locales. 
>>Hiroshima coopère avec Cân Tho dans le traitement de l'environnement

La séance de travail entre les autorités de Cân Tho et la délégation de la compagnie japonaise Ogawa Econos, le 8 mars à Cân Tho.
Photo : Anh Tuyêt/VNA/CVN

"Les déchets sont utilisés pour produire des combustibles RPF équivalents au charbon, contribuant ainsi à résoudre le problème de l’élimination des déchets et à fournir une source de combustible respectueuse de l'environnement remplaçant le charbon", a déclaré Satoru Ogawa, directeur de la compagnie japonaise Ogawa Econos. Selon lui, les brûleurs RPF ont été largement utilisés dans les pays développés,  dont le Japon, pour remplacer certains combustibles fossiles tels que le charbon et le coke.

"Avec cette technologie, appliquée au Japon depuis 30 ans, la compagnie Ogawa Econos pourrait traiter environ 17.000 tonnes de déchets pour Cân Tho chaque année", a-t-il souligné.

Le vice-président du Comité populaire de Cân Tho, Dào Anh Dung a exprimé son soutien à la mise en place de la technologie RPF.

"Par conséquent, la ville créera des conditions favorables pour que la compagnie Ogawa Econos examine le projet de construction d'une usine de recyclage à Cân Tho, dans le district de Co Do", a-t-il déclaré.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Thi.bli, de l’amour de la céramique à l’amour du Vietnam

Dà Nang: des fresques murales en plein cœur de la ville La ville de Dà Nang propose depuis le mois d’avril une nouvelle destination pour ses visiteurs: la ruelle des fresques murales d’une longueur de 1,5 km, tout près de la rivière Hàn et du pont du dragon. En attendant une visite sur place, à vous de découvrir les premières images!