14/09/2018 23:03
Le Japon et le Vietnam ont appelé jeudi 13 septembre les États-Unis à revenir dans le Partenariat transpacifique (TPP) désormais appelé Accord global et progressif de partenariat transpacifique (CPTPP), près de deux ans après le retrait américain.
>>CPTPP : Les États-Unis envisagent leur retour après d’autres priorités
>>Le CPTPP fait les titres de la presse américaine

Le président américain Donald Trump. Photo: AFP/VNA/CVN

''Nous pensons toujours que le traité de libre-échange transpacifique est la meilleure option pour les États-Unis'', a déclaré au Forum économique mondial sur l’ASEAN à Hanoï le ministre japonais des Affaires étrangères, Taro Kono, cité par l’Agence France-Presse (AFP).

De son côté, le vice-Premier ministre et ministre vietnamien des Affaires étrangères, Pham Binh Minh, a également fait écho à son appel, qualifiant le CPTPP de ''traité de très haut niveau''.

Le président Donald Trump a retiré les États-Unis du TPP l’année dernière, mais les 11 membres restants ont continué à avancer et ont signé le 8 mars un pacte renégocié dans la capitale chilienne, en laissant toutefois la porte ouverte au retour des États-Unis et à l’adhésion d’autres pays.

Négocié sous l’administration Obama, le TPP avait été conclu en 2015 par 12 pays représentant 40% de l’économie mondiale. Mais trois jours après son investiture, le président Donald Trump avait retiré les États-Unis du vaste traité commercial de libre-échange Asie-Pacifique.

En janvier dernier, il a surpris les économistes et chefs d’entreprise réunis à Davos, en Suisse, en déclarant qu’il envisagerait d’ouvrir les négociations pour rejoindre le TPP ''soit individuellement, soit peut-être en groupe, si c’est dans l’intérêt de tous''.

Par la suite, le président Donald Trump a indiqué en avril 2018 envisager de rejoindre le nouvel accord de libre-échange transpacifique à condition d’obtenir de meilleures conditions.

Le CPTPP prévoit une levée des barrières douanières entre les pays membres et la mise en place de normes communes dans plusieurs secteurs d’activités. Il couvre pratiquement tous les échanges de biens, les règlements de litiges, l’application des mesures phytosanitaires, les échanges de services, la propriété intellectuelle, les contrats gouvernementaux et les politiques liées à la concurrence.

Par rapport à son ''accord prédécesseur'', le CPTPP maintient les normes élevées prévues dans le texte original mais gèle la mise en œuvre de 22 clauses, dont celle sur la propriété intellectuelle afin d’assurer l’équilibre et la qualité du document dans le nouveau contexte.

Cet accord ambitieux créera l’un des plus grands blocs de libre-échange au monde, couvrant les trois continents – l’Asie, l’Amérique et l’Océanie –, avec un marché d’environ 499 millions de personnes et un PIB d’environ 10.000 milliards de dollars, soit 13% du PIB mondial.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Douceur de vivre sur l’île de Quan Lan à Quang Ninh Située dans le golfe du Bac Bô, aux confins septentrionaux du pays, à proximité de sites touristiques célèbres tels les baies de Ha Long et Bai Tu Long ou encore la plage de Trà Cô, l’île de Quan Lan, province de Quang Ninh (Nord), abrite de magnifiques paysages encore intacts.