25/08/2020 18:07
Le Japon et le Myanmar ont convenu lundi 24 août de rouvrir les frontières pour les habitants des deux pays dès début septembre, assouplissant les restrictions de voyage qui ont été imposées pour empêcher la propagation de la pandémie de COVID-19.
>>Le Japon apprécie les efforts de réforme et de stabilisation du Myanmar
>>Le Japon et le Myanmar resserrent leur coopération dans la sécurité

Le ministre japonais des Affaires étrangères Toshimitsu Motegi et la conseillère d'État du Myanmar Aung San Suu Kyi. Photo : Japantimes/CVN

L'accord de rouverture les frontières a été conclu lors de la réunion à Nay Pyi Taw entre le ministre japonais des Affaires étrangères Toshimitsu Motegi et la conseillère d'État du Myanmar Aung San Suu Kyi.

En vertu de ces dispositions, les résidents de longue date sont autorisés à voyager à condition de rester chez eux ou dans un lieu désigné pendant 14 jours après leur arrivée et de prendre des mesures pour réduire le risque d'infection.

Tokyo, qui interdit actuellement l'entrée des ressortissants étrangers de 146 pays et régions, a lancé des pourparlers avec 16 économies, dont le Myanmar, pour reprendre les voyages parallèlement au redémarrage des activités économiques. Outre le Myanmar, au début du mois, le Japon a également conclu des accords similaires avec Singapour, la Malaisie, le Cambodge et le Laos.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.