02/08/2019 22:31

Le Japon a décidé vendredi 2 août de retirer la République de Corée de sa liste de pays bénéficiant de procédures de contrôle des exportations simplifiées. Cette proposition, qui vise à supprimer la République démocratique populaire de Corée de la "liste blanche", a été approuvée par le cabinet du Premier ministre japonais Shinzo Abe, ce qui devrait aggraver la querelle diplomatique déjà bien amère entre les deux pays voisins. Ces nouvelles restrictions entreront en vigueur le 28 août, à l'issue des procédures internes nécessaires, a fait savoir le ministre japonais de l'Économie, du Commerce et de l'Industrie, Hiroshige Seko, lors d'une conférence de presse. Le Japon avait déjà durci au début du mois dernier les restrictions sur ses exportations vers la République de Corée de trois matériaux essentiels à la fabrication de semi-conducteurs et d'écrans, qui sont un pilier de l'économie sud-coréenne. Dans le cadre des accords préférentiels qui simplifient également les procédures, les exportateurs japonais peuvent expédier des produits et des technologies en direction de 27 pays, entre autres l'Argentine, le Royaume-Uni, l'Allemagne, la Nouvelle-Zélande ou encore les États-Unis. 

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’empreinte de l’AUF en Asie-Pacifique après 25 ans

Le Vietnam accueillera 32 millions de touristes étrangers d’ici 2025 Le Vietnam accueillera 32 millions de touristes étrangers d’ici 2025 et ce nombre devrait atteindre 47 millions en 2030, soit une croissance annuelle de 9% à 11% durant cette période.