18/06/2020 23:21
Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a déclaré jeudi 18 juin que le Japon était en pourparlers pour faire des exceptions à son interdiction d'entrée pour l'Australie, la Nouvelle-Zélande, la Thaïlande et le Vietnam, car il cherche à assouplir les restrictions de voyage imposées pour endiguer la propagation de COVID-19.
>>L’ONG japonaise STT soutient l’agriculture bio à Dông Thap
>>Le Japon salue le rôle de l'armée vietnamienne dans la lutte anti-COVID-19

Le Japon, une destination de prédilection de nombreux touristes vietnamiens.
Photo : Hoàng Phuong/CVN

S'exprimant lors d'une réunion du groupe de travail du gouvernement sur la réponse au COVID-19, le Premier ministre japonais Shinzo Abe a déclaré que les voyageurs étrangers de ces quatre pays seront autorisés à entrer au Japon à condition de soumettre des résultats négatifs d'un test PCR et un itinéraire détaillant où ils envisagent de visiter pendant leur séjour.

M. Abe a déclaré que les quatre pays ont été choisis parce qu'ils contrôlent le coronavirus et que les exceptions seront étendues à d'autres pays ultérieurement.

Il a également souligné la nécessité de reprendre les voyages internationaux, partiellement et progressivement, afin de remettre l'économie sur la voie de la reprise.

Le Japon a actuellement une interdiction d'entrée en vigueur pour plus de 100 pays, dont les États-Unis, une grande partie de l'Asie, dont la Chine et la République de Corée, et l'ensemble de l'Europe.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Reuters salue la reprise rapide du tourisme vietnamien Le Vietnam et la Nouvelle-Zélande ont rapidement repoussé le COVID-19. Alors que les indicateurs touristiques du Vietnam augmentent, la situation du tourisme en Nouvelle-Zélande reste sombre, selon Reuters.