01/04/2016 18:57
Le gouvernement japonais financera un projet destiné à améliorer les capacités de coopération et de recherche de l’Université de Cân Tho, de la ville éponyme dans le delta du Mékong, dans trois secteurs clé que sont l’agriculture, l’aquaculture et l’environnement.
>>Université de Cân Tho : une formation obtient la qualification de l'ASEAN

L’Universités de Cân Tho, dans le delta du Mékong.
Photo : Duy Khuong/VNA/CVN

Doté d'un budget total de 104 millions de dollars qui seront décaissés par l’intermédiaire de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), ce projet comprendra deux parties, l’une concernant un transfert de technologies, de quatre millions, et l'autre, de plusieurs crédits à hauteur de 100 millions.

Il financera des recherches menées par l’Universités de Cân Tho en collaboration avec des universités et des entreprises japonaises. Il permettra d’améliorer les capacités de l’Université de Cân Tho, mais aussi de renforcer les relations entre les universités, les entreprises, les autorités et la communauté du delta du Mékong, contribuant ainsi au développement socio-économique régional.

Ce projet sera l'une des activités les plus importantes de la JICA dans le delta du Mékong qui représente 50% de la production rizicole nationale, 65% de la production halieutique et 70% de la production maraîchère, et qui contribue de 25% au PIB national, a déclaré Yasuo Fujita, chef du Bureau de représentation de la JICA au Vietnam.

Aides au développement de l'Université de Cân Tho

La JICA aidera également l’Université de Cân Tho à développer ses ressources humaines, à construire des établissements de recherche et à acquérir de l'équipement comme de la documentation.

Selon le professeur Hà Thanh Toàn, directeur de l’Université de Cân Tho, son établissement mène actuellement 382 projets de recherche scientifique, dont deux de niveau national et 44 de niveau ministériel.

Ce projet financé par le gouvernement japonais permettra à l’Université de Cân Tho d’améliorer ses capacités de recherche, d’acquérir de nouvelles technologies comme d'intensifier sa coopération avec des partenaires japonais, a-t-il ajouté.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.