18/10/2021 22:41
Selon le journal Nikkei, le gouvernement japonais aidera les pays de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) à suivre les émissions de gaz à effet de serre en mettant en place un cadre de mesure et de surveillance pour les industries.

>>Vietnam et Japon signent un protocole d'accord sur une croissance sobre en carbone
>>Climat : Guterres met en garde contre un "avenir infernal"
 

Une usine de gaz d'échappement près de Tokyo (Japon).
Photo : Reuters/VNA/CVN


Les grandes lignes de l'initiative seront élaborées dans ce mois-ci et annoncées lors du sommet sur le climat COP 26 qui sera organisé par le Royaume-Uni, à partir du 31 octobre.

Étant donné que de nombreux membres de l'ASEAN ne disposent pas d'une méthode de suivi, il a été difficile de mesurer les émissions des entreprises individuelles. La capacité de surveiller les efforts de décarbonation tout au long de la chaîne d'approvisionnement est devenue de plus en plus importante.

Les entreprises japonaises qui rejettent l'équivalent d'au moins 3.000 tonnes de dioxyde de carbone par an sont tenues de déclarer leurs émissions par site. Des exigences similaires sont en place en Europe et aux États-Unis. Le modèle japonais, y compris les méthodes de calcul utilisées par les entreprises, servira de modèle pour les membres de l'ASEAN.

Le Japon prévoit de fournir une assistance et de participer à des projets communs. Aux Philippines, un essai sur le terrain débutera l'été prochain pour calculer les émissions industrie par industrie. Le processus de sélection a commencé avec la coopération du ministère de l'Environnement et de la Chambre de commerce, avec les secteurs du ciment et de la gestion des déchets parmi les candidats à participer. Les calculs des émissions aux Philippines seront probablement basés sur des données comprenant la consommation d'électricité et de combustibles fossiles, ainsi que le volume de production. Le méthane provenant des déchets sera estimé.

Le processus de sélection des industries candidates est également en cours au Vietnam et en Thaïlande. À mesure que les problèmes liés au changement climatique deviennent de plus en plus importants, les consommateurs et les investisseurs prennent de plus en plus en compte la décarbonation dans leurs choix.

Apple a annoncé l'objectif d'atteindre zéro émission nette sur l'ensemble de sa chaîne d'approvisionnement d'ici 2030. Les entreprises incapables d'évaluer les émissions et de progresser vers les réductions risquent d'être abandonnées en tant que fournisseurs. Les émissions de l'ASEAN devraient augmenter à mesure que l'économie de la région se développe. La Malaisie s'est fixé pour objectif de réduire les émissions corrigées du PIB en 2030 de 45% par rapport aux niveaux de 2005, tandis que Singapour vise une réduction de 36%.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2021" couronné de succès

Des circuits au départ et à destination des Des circuits de visite sont organisés depuis novembre par Saigontourist Travel. Les programmes amènent les voyageurs dans des localités non infectées par le COVID-19, dans le Sud mais aussi le Nord du pays.