17/01/2016 16:42
Le IXe Congrès national du Parti communiste du Vietnam (PCV) est organisé du 19 au 22 avril 2001 à Hanoi. Y participent 1.168 délégués, représentant les 2.479.719 membres du PCV et 35 délégations internationales.
>>Le VIIIe Congrès national du Parti communiste du Vietnam
>>Le VIIe Congrès national du Parti communiste du Vietnam
>>Le VIe Congrès national du Parti communiste du Vietnam

Le Congrès élit le Comité central de 150 membres. Le Comité central élit le Bureau politique de 15 membres. Le Bureau politique choisit le Secrétariat de 9 membres. Nông Duc Manh est élu secrétaire général du PCV. Le Congrès se tient au début du XIXe siècle, un moment très important: le pays vient de traverser 10 ans (1991-2000) d'application de la stratégie de stabilisation et de développement socio-économique et 15 ans de renouveau avec de grandes réalisations et des progrès remarquables, créant des conditions favorables au développement national dans le nouveau siècle.

Le IXe Congrès national du PCV est celui de l’intelligence, de la solidarité et du renouveau, manifestant le socialisme et l'espoir de tout le peuple. Évaluant les 10 ans d'application de la stratégie de stabilisation et de développement socio-économique 1991-2000, le Congrès indique que le pays a obtenu des réalisations importantes. Le Congrès affirme la détermination de faire du Vietnam un pays socialiste dont les fondements idéologiques sont le marxisme-léninisme et la pensée de Hô Chi Minh.

Le IXe Congrès du Parti communiste du Vietnam, en 2001.
Photo : Archive/CVN

Le Congrès adopte les politiques et stratégies de développement socio-économique des 10 premières années du XXIe siècle dont l'objectif est de : sortir le Vietnam du sous-développement; rehausser la vie matérielle et spirituelle du peuple; créer des infrastructures pour qu'en 2020, le Vietnam devienne un pays industriel moderne; renforcer les ressources humaines, les capacités scientifiques et technologiques, la structure économique, les potentialités économiques, de défense et de sécurité; former le régime économique de marché à orientation socialiste; rehausser la position vietnamienne dans la scène internationale; faire en sorte que le PIB en 2010 soit le double que celui de 2000, la structure économique connaisse de grands changements (l’agriculture : 16-17%, l'Industrie : 40-41%, les services : 42-43%).

Une économie à plusieurs composantes
à orientation socialiste


En ce qui concerne les rapports de production, le Congrès affirme la politique de développer une économie à plusieurs composantes à orientation socialiste. Toutes ces composantes sont égales devant la loi, se développent et se concurrencent de manière saine.

Le Vietnam entre dans le nouveau siècle avec une meilleure position et de plus grandes forces. Le mode de pensée, les politiques, les expériences de gestion et les solutions de développement socio-économique sont rehaussés à une nouvelle hauteur. La situation socio-politique est dans l'ensemble stable.

Le régime et le modèle socialiste vietnamien tient toujours bon et se développe, dix ans après l'effondrement de l'URSS et des pays socialistes en Europe de l'Est. Dans le monde, les tendances communes sont la paix, la coopération et la mondialisation économique. II s'agit-là d’une grande opportunité pour le Vietnam.

Le pays doit toutefois faire face à d'importants défis. Le peuple vietnamien doit toujours confronter ces quatre dangers : être moins performant sur le plan économique par rapport à d'autres pays dans la région et dans le monde; dévié de la voie socialiste; la bureaucratie et la corruption (très développées dans les pays où l’économie de marché est encore en phase de création); "révolution pacifique" causée par les forces hostiles.

Saisir l’opportunité, surmonter les défis, développer rapidement dans la nouvelle période, c'est ce que souhaite toute la communauté, et aussi un problème vital pour le PCV et le peuple vietnamien. La réalité de ces dernières années en est la preuve. La croissance du PIB est chaque jour plus importante : 2001 - 6,9%, 2002 - 7%, 2003 - 7,24%.

Les institutions financières internationales telles la Banque mondiale, le Fonds monétaire international et la Banque asiatique de développement estiment que l’économie vietnamienne est plus dynamique et connait un rythme de croissance le plus élevé en Asie du Sud-Est et le deuxième en Asie après la Chine.

Un développement économique rapide et stable

Sur la base du développement économique rapide et stable, les problèmes sociaux sont résolus graduellement. Le pays crée environ 1,5 million d'emploi par an. Le taux des foyers pauvres diminue fortement. L'État et toute la société accordent une grande attention aux activités en faveur des familles des blessés de guerre et des morts pour la Patrie, des personnes ayant des mérités envers la Patrie, aident des personnes en difficulté, handicapées, victimes de l'agent orange largué par l'armée américaine pendant la guerre.

Le Vietnam est bien classé par l’ONU, parce que ses indices de développement humain sont supérieurs à ceux de la croissance économique.

L'investissement à l’éducation occupe 16%, des dépenses budgétaires d'État. Depuis l'an 2000, le pays atteint l’objectif de vulgariser l'enseignement primaire et l’alphabétisation.

À la fin de 2003, 19 provinces et villes du pays atteignent le standard de généralisation du premier cycle de l'enseignement secondaire. De même, le Vietnam organise avec succès les 22es Jeux de l'Asie du Sud-Est (SEA Games 22) et les 2es Jeux des personnes handicapées de la région (ASEAN Paragames 2). L'opinion internationale estime que l'organisation par le Vietnam de ces deux événements sportifs régionaux est la plus méticuleuse, grandiose, sécuritaire, efficace et amicale par rapport à celles des jeux précédents.

Le Vietnam a organisé avec succès les 22es Jeux de l'Asie du Sud-Est (SEA Games 22). Photo : BDS/CVN

L'élaboration des lois et rectification d’un État de droit socialiste du peuple, par le peuple et pour le peuple, dont la réforme administrative, sont rehaussées à une nouvelle hauteur. La démocratie dans la société est élargie. La confiance du peuple dans le renouveau, dans le régime et la concorde sociale ne cessent d'être renforcées. Le mouvement d'édification et de remodelage du PCV, rassainissement du système politique continuent d'attirer d’une grande attention du Parti et de l'État.

Bien que ces mouvements ne puissent pas encore stopper les phénomènes de dégradation morale, la bureaucratie, la corruption et le gaspillage chez certains membres du PCV, ils ont toutefois un effet d'avertissement et limitent considérablement ces phénomènes. Sous la direction directe du PCV, les forces armées accomplissent toujours avec succès toutes les tâches confiées. Aussi, la défense nationale, la sécurité sociale et la stabilité socio-politique sont bien maintenues; les relations internationales sont élargies; le prestige et la position du Vietnam sur la scène internationale sont renforcés.

Le potentiel, l'efficacité et la compétitivité de l’économie et des produits vietnamiens sont encore faibles, le PIB per capita n’est que de 70% de celui de l'Indonésie, 50% de la Chine, 33% de la Thaïlande et 10% de Singapour. Le rythme de croissance, bien qu'élevé, n'atteint toujours pas l'objectif fixe. Le mécanisme de gestion insuffisant et stagnant sur certains domaines, empêche le développement.

Ainsi, le Vietnam se trouve face à de nombreux avantages mais aussi aux grands difficultés et défis. Son élan est toutefois irréversible, ses forces chaque jours renforcées. Valorisant la force du bloc d'union nationale, le Vietnam poursuit l'application des résolutions du IXe Congrès national du PCV, édifie et défend le pays socialiste avec l'objectif: un peuple riche, un pays puissant, une société équitable, démocratique et moderne. Le Vietnam marche, la tête haute, côte à côte avec d'autres pays dans le XXIe siècle.
 
CPV/VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Sixième conférence sur la coopération touristique Vietnam - Taïwan (Chine) La 6e Conférence sur la coopération Vietnam - Taïwan (Chine) dans le tourisme a été organisée le 23 novembre dans la ville de Ha Long, province septentrionale de Quang Ninh.