13/07/2016 16:25
Le IIIe Congrès d’émulation national pour les victimes de l’agent orange a été inauguré mercredi 13 juillet à Hanoi dans l’esprit "Solidarité-Affection-Responsabilité - Pour les victimes de l’agent orange".
>>Diverses activités pour célébrer le 55e anniversaire du désastre de l'agent orange

Inauguration du IIIe Congrès d'émulation national pour les victimes de l'agent orange, le 13 juillet à Hanoi. Photo : Net/CVN

Dans son intervention, Truong Thi Mai, chef de la Commission de la sensibilisation auprès de la population du Parti communiste du Vietnam, a ​vanté la responsabilité des comités du Parti et de l’administration dans l’élaboration et la réalisation des politiques en faveur des victimes de l’agent orange, ainsi que les sentiments des organisations et particuliers dans et hors du pays accordés à ces victimes ces derniers temps.

Truong Thi Mai a demandé aux services concernés de continuer de collaborer avec l’Association des victimes de l’agent orange pour prendre des mesures homogènes, d​e renforcer les connaissances de la population dans le pays et des Vietnamiens résidant à l’étranger, des organisations internationales… sur ce désastre ; ainsi que de multiplier les exemples dans les soins en faveur des victimes.

Elle a hautement apprécié le rôle et la responsabilité de l’Association des victimes de l’agent orange du Vietnam qui a organisé plusieurs activités d’assistance aux victimes, en demandant à cette dernière d’édifier des filiales fortes pour qu’elles représentent leurs droits et intérêts légitimes.

Le congrès a écouté le rapport bilan du mouvement d’émulation "Pour les victimes de l’agent orange du Vietnam" pour la période 2011-2016 et les orientations pour la période 2016-2021.

Des maisons du cœur pour les victimes

La VAVA a ​créé des antennes dans 61 des 63 villes et provinces du pays ​qui comprennent plus de 360.000 membres. À ce jour,​ l'association a collecté plus de 1.150 milliards de dôngs pour construire des maisons pour les victimes de ce défoliant hautement toxique, les aider dans leurs ​activités économiques, ainsi que pour accorder des bourses d’étude à leurs enfants.

Ce IIIe congrès réunit environ 300 délégués. Il s’agit d’une activité en l’honneur du 55e anniversaire du début de l'épandage de ce produit au Vietnam.

Selon la VAVA, de 1961 à 1971, environ 80 millions de litres de produits chimiques toxiques ont été déversés par l’armée américaine dans le Centre et le Sud du Vietnam, ​contenant près de 400 kg de dioxine.

Quatre décennies après la guerre, des millions de Vietnamiens continuent de souffrir de pathologies liées à la dioxine, les enfants de la 3e et même de la 4e génération - descendants des vétérans de guerre - naissant avec des malformations congénitales.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Tiên Giang, tourisme fluvial dans le delta du Mékong Favorisée par la nature, la province de Tiên Giang, à 70 km de Hô Chi Minh-Ville, est le lieu de convergence de trois zones écologiques, l'écorégion d'eau douce alluviale, celle de la mangrove et des zones humides du Dông Thap Muoi.