12/11/2017 10:01
Hoàng Su Phi, à l’extrême Nord du pays, s’estforgé une sacrée réputation auprès des touristes. Cette destination, ornée de somptueuses rizières en terrasses s’étendant à perte de vue, voit se développer à vitesse grand V le «séjour chez l’habitant».

>>Xe ôm, le nouveau métierdes ethnies à Hoàng Su Phi
>>Hoàng Su Phi, un potentiel touristique à exploiter
>>Chéri, amène-moi à Hoàng Su Phi !
>>Quatre nouveaux circuits touristiques à Hà Giang

 

Prendre le repas avec les locaux est une expérience appréciable pour les touristes séjournant chez l’habitant à Hoàng Su Phi. Photo : CRED/CVN.


La famille de Dang Van Nam est l’une des deux du hameau de Suôi Thâu (commune de Ban Luôc, district de Hoàng Su Phi) à s’être lancées dans le homestay ou séjour chez l’habitant. Sabâtisse est en mesure d’accueillir jusqu’à 30 personnes. Cela lui rapporte des dizaines de millions de dôngs par an. Depuis qu’il a commencé à mettre à disposition sa maison aux touristes en 2016, sa famille vit plus confortablement. «Par rapport aux activités agricoles, le tourisme nous rapporte deux fois plus d’argent et notre vie est bien meilleure», a déclaré Dang Van Nam.

Depuis le début de l’année, Triêu Mùi Liêu, qui vitdans la commune de Thông Nguyên, rénove sa maison afin d’accueillir rapidement les premiers touristes. De nombreuses familles de la commune se sont lancées dans le homestay. C’est d’ailleurs ici que l’on trouve le plus d’habitations proposant ce service dans le district de Hoàng Su Phi. «Dans le passé, les modestes revenus provenaient de la cueillette des bourgeons de thé et des travaux dans les champs. Mais, cela va changer grâce au modèle de séjour chez l’habitant. Notre niveau de vie est en train de progresser», a-t-elle partagé.

 

Chez un homestay dans le district de Hoàng Su Phi. Photo : CRED/CVN.


Un projet pour les minorités ethniques

Pour la période 2015-2019, l’organisationsuisse HELVETAS et le Centre pour le  développement de l’économierurale CRED mettent en oeuvre le projet «Renforcement des moyens de subsistance pour les ethnies minoritaires par le biais du tourisme communautaire» à Hoàng Su Phi (province de HàGiang) et dans les districts de QuangUyên et de Trùng Khanh (province de Cao Bang). Le projet contribue à améliorer les conditions de vie des habitants locaux, à protéger l’environnement ainsi qu’à préserver l’identité culturelle de la communauté.

À ce jour, 11 homestays ont été ouverts dans le district de Hoàng Su Phi. Des centaines d’habitants ont pu suivreune formation qui leur a permis de bien comprendre les avantages de ce service d’hébergement.

«Nous avonsconsenti de gros efforts afind’appeler les investisseurs dans les projets touristiques à Hoàng Su Phi. En réalité, la présence de l’organisation suisse HELVETAS est indispensable. Le projet, qui est financé par HELVETAS et réalisé par le CRED, a contribué largement à changer la physionomie de notre district. Le nombre de homestays est encore modeste, puisqu’il n’y en a qu’une dizaine, mais il exprime un vrai succès, une bonne coopération entre les organisations étrangères et les autorités locales», a confirmé Lù Van Chung, vice-président du Comité populaire du district de Hoàng Su Phi.

 

À ce jour, 11 homestays ont été ouverts dans le district de Hoàng Su Phi.

Photo : Phuong Mai/CVN


Ledit projet s’efforce par tous les moyens de maximiser les intérêts de la communauté locale en attirant les touristes des quatre coins du pays et de l’étranger. «Avant de se lancer dans le homestay, les habitants locaux ont eu l’occasion d’étudier ce modèle de séjour chez l’habitant dans d’autres localités : Mai Châu, Sa Pa, par exemple. À travers ces visites, ce sont eux qui décident de le suivre ou non. Jusqu’à maintenant, les homestays déjà mis en service ont obtenu de résultats encourageants. Nous espérons que ce service continuera de se développer dans un futur proche à Hoàng Su Phi. De toutefaçon, nous continuerons à accorder des aides en faveur des habitants après la fin du projet», a révélé Cao Dai Hùng, chef du projet du tourisme communautaire du CRED.

Et d’ajouter que «le projet s’efforce de coopérer plus étroitement avec les agences de voyage pour attirer plus de touristes, surtout ceux de l’étranger pour des séjours chez l’habitant à Hoàng Su Phi».

Le district offre non seulement aux visiteurs la possibilité de séjourner chez l’habitant, mais s’efforce de développer d’autres services telsque la mise à disposition de guides touristiques locaux, le développement des représentations artistiques, etc. À terme, l’objectif est de faire du séjour chez l’habitant le principal moteur de l’économie du district de Hoàng Su Phi.


Phuong Mai/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.