08/12/2017 22:34
Lors de sa 12e session le 8 décembre à Jeju en République de Corée, le Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO a décidé de passer le hat xoan Phu Tho de la liste des patrimoines à sauvegarder d’urgence à celle des patrimoines culturels immatériels de l’Humanité.
>>Le bài chòi, patrimoine culturel immatériel de l’humanité
>>Hat xoan et bài choi proposés au patrimoine culturel immatériel de l’Humanité

Le Hat xoan Phu Tho. Photo : Trung Kiên/VNA/CVN

Hat xoan Phu Tho  a été reconnu en 2011 par l’UNESCO en tant que patrimoines immatériels nécessitant une sauvegarde urgent.  Après six ans de mise en œuvre des engagements signés avec l’UNESCO avec l’aide du Comité national de l’UNESCO, la province de Phu Tho (Nord) a élaborer un autre dossier pour soumettre à l’UNESCO

Lors de cette session, les pays membres du Comité ont apprécié les efforts de Phu Tho dans la préservation et la valorisation de son patrimoine.

Le hat xoan satisfait à l'ensemble des cinq critères pour être reconnu en tant que patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Ce patrimoine est le premier au monde qui sorte de la liste des patrimoines immatériels nécessitant une sauvegarde urgente pour entrer dans sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Le 7 décembre, l’UNESCO a également inscrit le bài chòi du Centre du Vietnam sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Avec le bài chòi et le hat xoan, le Vietnam dispose désormais de 12 biens culturels immatériels classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, dont dix sur sa liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Lors d’une interview accordée au correspondant de l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA), la vice-ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme et vice-présidente du Comité nationale de l’UNESCO, Dang Thi Bich Liên, a souligné que les autorités des localités ayant des patrimoines s’engageaient à lancer des plans d’action concrets pour préserver et promouvoir leurs biens culturels immatériels.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Le delta du Mékong laboure le sillon de l’agrotourisme Depuis quelques années, de nouvelles formes de tourisme qui mettent un accent particulier sur le vécu authentique de la nature et de la culture s’implantent à leur rythme dans le delta du Mékong, grenier de riz du Vietnam. Les offres se sont multipliées autour du thème de l’agriculture mais cette dynamique est loin d’atteindre sa maturité.