31/12/2019 15:04
>>Le Hamas est prêt à une trêve avec Israël après trois jours de violences
>>Gaza : la trêve tient, nouvelle chance pour les négociations

Le mouvement islamique Hamas a démenti lundi 30 décembre avoir participé à des pourparlers de trêve avec Israël. Les médias israéliens avaient rapporté un peu plus tôt que la perspective d'une trêve de longue durée - qui permettrait notamment d'assouplir le blocus israélien imposé à la bande de Gaza - "se rapprochait". "Le siège israélien imposé à la bande de Gaza se poursuit", a déclaré le Hamas dans un communiqué. Israël n'a en effet pas pleinement respecté les accords de retour au calme négociés entre les deux parties sous la médiation de l'Égypte, a indiqué le communiqué, qui a également appelé à la "levée du siège et des sanctions en vigueur". Le Premier ministre palestinien Mohammad Shtayyeh a quant à lui déclaré lundi 30 décembre lors d'une réunion du conseil des ministres que l'Autorité palestinienne ne reconnaîtrait aucune trêve conclue entre le Hamas et Israël au sujet des installations humanitaires. L'Égypte, le Qatar et l'ONU ont récemment servi de médiateurs dans le but de mettre en place des installations humanitaires à Gaza et d'empêcher de nouveaux affrontements d'éclater entre les factions palestiniennes et Israël. Israël impose un blocus draconien à la bande de Gaza depuis que le Hamas a pris le contrôle de l'enclave en 2007.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
“Mémoires de Hôi An”, retour sur les origines

Têt : branle-bas de combat au village de fleurs de Sa Déc À l’approche du Têt traditionnel, le village des fleurs de Sa Déc, province de Dông Thap (Sud), entre dans une période très affairée. Les quelque 2.000 foyers producteurs mettent les bouchées doubles pour répondre aux nombreuses commandes.