30/05/2017 15:57
Le groupe japonais Horimasa souhaite rechercher des opportunités de coopération dans l'agriculture biologique, l'éducation maternelle, la formation et la gestion hôtelière-restauration dans la province d'An Giang (Sud), a déclaré le président du groupe, Masaharu Hori.

>>Les Japonais veulent investir dans l'agriculture biologique à An Giang
 

Le groupe japonais Horimasa souhaite rechercher des opportunités de coopération dans l'agriculture biologique dans la province d'An Giang (Sud).
Photo : Manh Linh/VNA/CVN


Lors d'une séance de travail le 29 mai avec les autorités de la province d’An Giang, dans le delta du Mékong, il a dévoilé que son groupe veut d'abord investir dans l'élevage des tilapies et poissons Tra, et la plantation de légumes sous serres selon le modèle de la production agricole Aquaponics, qui permet de détecter rapidement les maladies des poissons et légumes.

"Horimasa a également des expériences dans l'éducation maternelle, car il gère 22 jardins d'enfants au Japon et dans d'autres pays", a déclaré Masaharu Hori, ajoutant que son groupe veut construire des jardins d'enfants aux standards japonais à An Giang.

Ces jardins d’enfants seront conformes aux conditions vietnamiennes, répondront à la demande locale et contribueront à réduire la pression sur l'investissement public dans l'éducation, a-t-il noté.

Le vice-président du Comité populaire provincial, Lâm Quang Thi, a suggéré au groupe de tenir des ateliers sur le modèle de production agricole Aquaponic et de transférer les technologies dans la province.

Il a promis de créer les meilleures conditions possibles pour les projets futurs de Horimasa à An Giang.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Tourisme fluvial : la Colombie veut acquérir des expériences de Can Tho La Colombie souhaite coopérer avec la ville de Cân Tho dans le développement du tourisme fluvial dont le modèle de marché flottant de Cai Rang. C’est ce qu’a exprimé Claudia Liliana Zambrano Naranjo, chargé d’affaires de la Colombie au Vietnam, mercredi 22 novembre dans la ville.