21/02/2018 23:43
De plus en plus de start-up viennent rejoindre le marché au moment où le gouvernement se mobilise pour allumer la flamme des petites et moyennes entreprises innovantes et des nouvelles technologies.
>>Publication de la liste des 500 entreprises les plus performantes en 2017
>>Lancement d’un programme d’échange en faveur des start-up vietnamiennes

2016 a été choisie par le gouvernement comme l’année de l’entreprenariat. De nouvelles mesures devraient être mises en place en 2018 pour faire du Vietnam un pays d’entrepreneurs. Photo : VNA/CVN

Dès le début 2017, le gouvernement a continué de piloter de manière énergique la mise en oeuvre de la résolution N°19-2017/NQ-CP sur l’amélioration de l’environnement des affaires et de la compétitivité nationale, et de la résolution N°35/NQ-CP sur le soutien et le développement des entreprises jusqu’en 2020.

Outre deux dialogues directs avec la communauté des affaires, des dizaines de réunions de promotion des investissements sont organisées dans tout le pays sous la houlette du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc.

Lors des rencontres, le chef du gouvernement a chargé les ministères et les localités de se concentrer sur le dégagement des difficultés pour les entreprises, en mettant résolument en œuvre les deux résolutions pertinentes.

Dans la résolution N°98/NQ-CP sur le développement de l’économie privée afin d’en faire un moteur important de l’économie de marché à orientation socialiste, l’État éradiquera toutes les barrières et les idées préconçues pour favoriser un développement sain, efficace et durable de l’économie privée.

Acquis du Vietnam

En 2017, de nombreux obstacles aux affaires dans divers secteurs ont été levés. En septembre 2017, le ministère de l’Industrie et du Commerce a indiqué avoir supprimé 675 conditions d’affaires, soit 55,5% du total des conditions imposées, un record. Des progrès ont ainsi été observés dans plusieurs autres ministères et organes.

Grâce aux efforts d’amélioration du climat des affaires, la compétitivité du Vietnam a a nettement augmenté selon le dernier rapport de la compétitivité mondiale 2017/2018 du Forum économique mondial (WEF).

Selon cette publication de septembre 2017, le Vietnam se classe au 55e rang, gagnant cinq places par rapport au classement de l’année dernière, selon le WEF, qui organise chaque année le Forum de Davos.

Le Vietnam se positionne au 68e rang sur 190 économies sur la facilité de faire des affaires et gagne 14 places dans le classement "Doing Business 2018" publié le 31 octobre par le Groupe de la Banque mondiale.

En outre, le gouvernement a élaboré la Loi sur l’assistance aux petites et moyennes entreprises. Ce texte qui a été adopté en juin 2017, contribuera à développer vigoureusement un secteur privé dynamique aux côtés d’un secteur public fort.

Les efforts de construction du “gouvernement facilitateur” a ouvert la voie au mouvement de start-up, et en même temps, a produit de nouvelles générations d’entrepreneurs.

Le Vietnam s’efforcera d’ici à 2020 de compter au moins un million d’entreprises, plus de 1,5 million vers 2025, et au moins 2 millions en 2030. Le taux de contribution du secteur économique privé au PIB passera sur ces échéances à environ 50%, puis 55% et 60-65%. 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Huê lancera des bus à toit ouvert Les touristes à Huê auront l’occasion de découvrir l’ancienne capitale impériale par des visites en bus à toit ouvert, selon les informations du Service du tourisme de la province centrale de Thua Thiên-Huê.