22/05/2019 17:29
Le gouvernement vénézuélien est pour "le dialogue" et non pour la "guerre" avec les États-Unis, a déclaré mardi 21 mai le ministre des Affaires étrangères Jorge Arreaza.

>>Le Venezuela reçoit une deuxième aide médicale apportée par la Chine
>>Le Venezuela annonce la réouverture de ses frontières avec le Brésil et Aruba

Le président vénézuélien Nicolas Maduro (droite) et les soldats des Forces armées nationales bolivariennes du Venezuela (FANB), le 4 mai.
Photo: AFP/VNA/CVN


"Ce n'est pas une guerre que nous voulons au Venezuela", a affirmé le ministre des Affaires étrangères du Venezuela, Jorge Arreaza, lors d'une réunion à La Havane du conseil politique de l'Alliance bolivarienne pour les peuples de notre Amérique (Alba).

"Nous sommes peut-être en train de nous préparer (à une guerre) car les circonstances nous y obligent (...) mais nous voulons la paix". "Que l'on transmette depuis l'Alba au gouvernement des États-Unis le fait que nous voulons le dialogue, que nous voulons la diplomatie, que nous voulons l'entente, y compris avec eux, avec toutes nos différences", a-t-il souligné.

La crise politique au Venezuela s’est aggravée depuis le 23 janvier, lorsque Juan Guaido, dirigeant de l’opposition et président du parlement, s’est autoproclamé président par intérim lors d’un rassemblement dans la capitale, Caracas.

La Russie, la Biélorussie, la Bolivie, l'Iran, Cuba, le Nicaragua, El Salvador, la Syrie et la Turquie ont exprimé leur soutien au président Maduro, qui demeure le président légitime du Venezuela.


APS/VNA/CVN

 

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La deuxième édition du tournoi amical de football Vietnam - France avec succès

Le PM appelle à un développement durable et inclusif du tourisme à Lào Cai Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a assisté le 20 juillet à une conférence de promotion de l’investissement, du commerce et du tourisme de la province montagneuse de Lào Cai, au Nord-Ouest.