04/02/2015 14:19
Le gouvernement jordanien a confirmé mardi 3 février le meurtre de Maaz al-Kassasbeh, pilote jordanien capturé par l'État islamique (EI), selon l'agence de presse nationale Petra.
>>Les États-Unis et leurs alliés poursuivent les frappes aériennes contre l'EI en Syrie et en Irak
>>Syrie : la défaite du groupe EI à Kobané est "cruciale", selon Kerry

Le gouvernement jordanien a confirmé le 3 février le meurtre de Maaz al-Kassasbeh, pilote jordanien capturé par l'État islamique.
Photo : AFP/VNA/CVN

Mardi 3 février, les Forces armées jordaniennes ont assuré qu'elles se vengeraient de l'assassinat du pilote. L'armée a indiqué dans un communiqué qu'elle avait essayé d'obtenir sa libération mais que le gang criminel de l'EI avait décidé de le tuer.

Les proches du pilote jordanien ont également condamné son assassinat, et ont appelé à se venger.

Plusieurs membres de la famille du pilote se sont réunis à Amman suite à la publication d'une vidéo de l'EI montrant le pilote brûlé vif.

Samer al-Kassasbeh, un des proches du pilote assassiné, a appelé à se venger et a demandé à la Jordanie de se retirer de la coalition internationale qui combat l'EI.

Le pilote avait été fait prisonnier en décembre dernier suite au crash de son avion en Syrie.

Ses proches ont exprimé leur colère, aggravée par le fait que le pilote a été brûlé vif. Ils ont affirmé qu'il était un martyr et un héros national.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Excursion dans le village des marionnettes sur l’eau de Dào Thuc