14/12/2018 22:11
Jeudi 13 décembre, après une attaque meurtrière commise par des Palestiniens en Cisjordanie, l'État d'Israël a annoncé qu'il continuerait à démolir les maisons des assaillants pour construire de nouveaux logements pour les colons.
>>Deux Israéliens tués dans une attaque, flambée de violences en Cisjordanie
>>Cisjordanie: feu vert à la construction de 31 logements pour colons à Hébron

La colonie israélienne de Maale Adumim, le 3 février 2017.
Photo: AFP/VNA/CVN

Cette annonce survient après une fusillade au volant près de Givat Asaf, un avant-poste israélien illégal au nord-est de la ville de Ramallah, qui a coûté la vie à deux soldats en début de journée. Une attaque similaire avait déjà eu lieu dimanche 9 décembre devant la colonie voisine d'Ofra, blessant sept civils israéliens.

Au total, 82 nouveaux logements seront construits dans la colonie d'Ofra, en Cisjordanie. Deux nouveaux complexes industriels verront également le jour près des colonies d'Avnei Hefetz, dans le Nord de la Cisjordanie, et de Beitar Ilit, au sud de Jérusalem, selon un communiqué du bureau du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou.

"Des milliers de logements" construits dans ces colonies sans avoir obtenu de permis des autorités israéliennes seront également légalisés de manière rétroactive, a ajouté le communiqué.

Les permis de travail qui permettent aux Palestiniens d'entrer en Israël et dans les colonies pour y travailler seront par ailleurs révoqués pour les familles des assaillants et de ceux qui les ont aidés, a précisé le communiqué.

L'expansion des colonies en Cisjordanie en considérée comme illégale par la communauté internationale, dans la mesure où ces colonies sont bâties sur des terres saisies par Israël pendant la Guerre des Six Jours en 1967.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.

La zone du patrimoine de Huê sera ouverte gratuitement pendant le Têt Pendant les trois jours du Têt du Cochon 2019, soit entre le 5 et 7 février, la visite sera gratuite pour tous les sites qu'abrite l’ancienne Cité impériale de Huê, selon le Centre de préservation des vestiges de l'ancienne Cité impériale de Huê.