04/07/2019 15:05
Le gouvernement français a donné mercredi 3 juillet son feu vert à la ratification par l'Assemblée nationale de l'accord de libre-échange entre l'UE et le Canada (CETA).
>>Le Premier ministre canadien à Paris pour vanter le CETA

Le président français Emmanuel Macron (droite) et le Premier ministre canadien Justin Trudeau, le 7 juin à Paris.
Photo: AFP/VNA/CVN

"Le conseil des ministres a délibéré et approuvé le projet de loi", a déclaré Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d'État auprès du quai d'Orsay, malgré les vives critiques exprimées ces derniers jours par les écologistes, les agriculteurs et différentes organisations.

Il a présenté un "bilan très positif" du CETA depuis son entrée en vigueur provisoire il y a bientôt deux ans. "Nos exportations vers le Canada ont progressé de 6,6% entre 2017 et 2018", s'est-il félicité.

Selon ses chiffres, les importations canadiennes en France ont, en revanche, chuté de 6%, pendant la même période, un repli attribué par le Canada au recul des achats de colza et du minerai de fer pour des raisons conjoncturelles.

M. Lemoyne a également souligné que l'excédent commercial français avec le pays nord-américain était passé de 50 à 450 millions d'euros pendant la même période.

Approuvé en février 2017 par le Parlement européen, le traité doit être approuvé par les 38 assemblées nationales et régionales d'Europe. L'Espagne et le Royaume-Uni l'ont déjà ratifié, mais l'Allemagne et l'Italie n'ont pas encore accordé formellement leur feu vert.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La deuxième édition du tournoi amical de football Vietnam - France avec succès

Le PM appelle à un développement durable et inclusif du tourisme à Lào Cai Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a assisté le 20 juillet à une conférence de promotion de l’investissement, du commerce et du tourisme de la province montagneuse de Lào Cai, au Nord-Ouest.