26/10/2020 23:19
Le ministre de la Police, Tô Lâm, a présenté lundi 26 octobre lors de la 10e session en cours de l’Assemblée nationale de la XIVe législature, un rapport gouvernemental sur la prévention et le contrôle de la criminalité et des violations de la loi en 2020.
>>Les députés discutent en ligne de la lutte contre la criminalité et la corruption 
>>Plusieurs projets de loi devant l’Assemblée nationale

Le ministre de la Police, Tô Lâm, prend la parole devant l'Assemblée nationale, le 26 octobre.
Photo : Trong Duc/VNA/CVN

Le ministre de la Police, Tô Lâm, a affirmé que presque tous les cas graves qui suscitaient l’inquiétude du public ont fait l’objet d’une enquête et ont été mis au jour. Les forces autorisées ont découvert 40.026 violations de l’ordre social cette année, 22.105 cas de violations de la loi sur la gestion économique et 313 cas de corruption.

Il convient de noter que les personnes qui cherchaient à tirer profit de la prévention et du contrôle du COVID-19 en spéculant sur des marchandises pour augmenter les prix, la contrebande et la production de fournitures et d’équipements médicaux contrefaits ont également été traitées, a-t-il dit.

Le gouvernement a publié un plan d’action sur la mise en œuvre de la Résolution N°51 du Bureau politique sur la stratégie de protection de la sécurité nationale, a-t-il fait savoir, indiquant que les forces hostiles dans et hors du pays augmentent les activités anti-étatiques, en particulier dans le contexte des congrès du Parti de tous les niveaux en train de se dérouler dans la perspective du  XIIIe Congrès national du parti.

Concernant les résultats des efforts de lutte contre la criminalité, le ministre a déclaré qu’en dépit de nombreuses difficultés et défis, le gouvernement a émis des orientations énergiques qui ont produit des résultats positifs.

Solutions

Il a toutefois noté que la situation restait complexe, car il subsistait plusieurs lacunes et faiblesses dans la gestion étatique ainsi que des violations liées aux enquêtes et aux règlements pénaux, alors que le taux de traitement des plaintes et dénonciations laissait encore à désirer.

Pour remédier à ces lacunes, le gouvernement a proposé neuf solutions, notamment le perfectionnement du cadre juridique sur la prévention et le contrôle de la criminalité, la mise en œuvre de mesures préventives et l’organisation de nouvelles descentes contre les criminels.

Le ministère de la Police a suggéré à l’Assemblée nationale d’améliorer la législation relative à la lutte contre la criminalité, en particulier les lois relatives à la protection de l’environnement et à l’hygiène et la sécurité alimentaire, ainsi que celles utilisant la haute technologie, a-t-il poursuivi.

Il a proposé à l’Assemblée nationale de poursuivre sa surveillance suprême sur le traitement des dénonciations de crimes et des demandes de poursuites judiciaires, ainsi que sur la suspension des enquêtes et l’ouverture de poursuites judiciaires contre les affaires liées à l’environnement.

Présentant un rapport de vérification, la présidente de la Commission des affaires judiciaires de l’Assemblée nationale, Lê Thi Nga, a déclaré que sa commission était d’accord avec les évaluations du gouvernement.

Elle a toutefois ajouté que la détection des violations dans des domaines tels que les ressources naturelles et l’environnement, la contrefaçon, la fraude commerciale et la corruption, ne correspondait pas encore à la réalité.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Cân Tho présente de nouveaux produits et services touristiques à Hanoï Le Service municipal de la culture, des sports et du tourisme de Cân Tho a organisé récemment dans la capitale un programme de promotion de nouveaux produits et services touristiques pour attirer les touristes de Hanoï et des provinces du Nord à Cân Tho.