06/11/2020 23:45
Le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung a déclaré que la création de cartes plus détaillées des risques d’inondations et de glissements de terrain fait partie des solutions que le gouvernement mettra en œuvre dans les temps à venir pour faire face à d’éventuelles catastrophes naturelles.
>>AN : interpellations de membres du gouvernement sur de questions importantes
>>L’Australie et la Suisse offrent une aide humanitaire au Centre
>>Intempéries : Singapour aide le Vietnam, le Cambodge, le Laos et les Philippines

Le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung s'exprime devant l'Assemblée nationale, le 6 novembre.
Photo : Doan Tân/VNA/CVN

Répondant vendredi 6 novembre aux questions des députés à la 10e session en cours de l’Assemblée nationale, il a indiqué que les inondations prolongées et la tempête Molave, la plus puissante en 20 ans, avaient causé de lourdes pertes en vies humaines et en biens dans la région centrale.

L’impact des changements climatiques et des conditions météorologiques extrêmes, en particulier les tempêtes et les inondations, sont actuellement des défis majeurs pour de nombreux pays du monde, et l’Asie est le continent le plus durement touché.

Soulignant les facteurs humains comme une cause majeure des glissements de terrain récents, le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung a précisé que le Vietnam se classe 50e sur 193 pays et territoires en termes de couverture forestière, sur 41% de sa superficie, mais la qualité des forêts reste faible et il faut résolument lutter contre la déforestation à des fins agricoles et industrielles.

En outre, la construction d’infrastructures telles que des installations de transport, des lignes de transport d’électricité, des pipelines, des logements et des réservoirs d’irrigation et d’hydroélectricité sans examen attentif dans les zones montagneuses a également augmenté les risques de glissement de terrain pendant la saison des pluies, a-t-il expliqué.

Trinh Dinh Dung a déclaré que le gouvernement poursuivra la révision de la réglementation sur la prévention et le contrôle des catastrophes naturelles et examinera les scénarios de changement climatique qui serviront de base à la construction de plans d’intervention.

Stratégie de contrôle des catastrophes pour 2021-2030

Les inondations au Centre ont causé les pertes humaines et matérielles.
Photo : Van Ty/VNA/CVN

Le gouvernement élaborera également une stratégie de prévention et de contrôle des catastrophes pour 2021-2030 et inclura le contenu des réponses aux changements climatiques et aux catastrophes dans la planification nationale, régionale, sectorielle et provinciale.

Des cartes plus détaillées des risques d’inondations et de glissements de terrain seront établies pour servir l’évacuation, a-t-il dit, notant que seules des cartes à grande échelle ont été réalisées alors que les endroits vulnérables n’ont pas été identifiés.

En particulier, le gouvernement gérera strictement la construction d’infrastructures socio-économiques dans les zones montagneuses. Ces installations doivent satisfaire aux exigences de réponse aux changements climatiques et de prévention des catastrophes, et l’empiètement sur les forêts naturelles et de protection doit être minimisé pendant leur construction.

Il ordonnera également aux localités de moderniser les réservoirs et les digues pour assurer leur sécurité, d’investir dans des installations anti-érosion pour les berges et les côtes des rivières, de construire davantage de maisons anti-inondations dans les provinces côtières du Centre et d’améliorer les abris pour les bateaux.

En outre, selon le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung, le gouvernement s’emploiera à promouvoir la capacité des forces de prévention des catastrophes, de recherche et de sauvetage à tous les niveaux, et achètera davantage de véhicules et d’équipements pour ces tâches.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Le nombre de touristes étrangers au Vietnam diminue de 76,6% en onze mois Le nombre d'arrivées internationales au Vietnam en novembre a connu une augmentation de 19,6% par rapport à octobre mais a baissé de 99% en variation annuelle.