31/08/2018 16:44
Le gouvernement a demandé aux ministères de l’Industrie et du Commerce, des Ressources naturelles et de l’Environnement de revoir l’importation de déchets au Vietnam, a fait savoir jeudi 30 août le ministre et président de l’Office du gouvernement, Mai Tiên Dung.

>>Empreinte plastique: premier danger pour notre environnement
>>Nécessité d’investir dans les technologies modernes pour le traitement des déchets
 

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (debout) lors de la réunion de la permanence du gouvernement, le 30 août. Photo: Thông Nhât/VNA/CVN


Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a présidé une réunion de la permanence du gouvernement durant laquelle il a écouté les rapports sur cette question, a-t-il déclaré à la presse à l’issue de la réunion gouvernementale du mois d’août.

Des médias locaux ont fait état de plus de 6.000 conteneurs de déchets et de matières recyclables qui s’entassent dans des ports de Hô Chi Minh-Ville, de la province de Bà Ria-Vung Tàu (Sud) et de la ville de Hai Phong (Nord).

"Dans de nombreux cas, l’importation de conteneurs de déchets répond aux besoins légitimes des producteurs de papier et d’acier. Mais dans d’autres cas, les douanes ont découvert des conteneurs de déchets laissés à l’abandon", a-t-il fait remarquer.

Des lacunes en matière de gestion étatique

Le ministre Mai Tiên Dung a également noté des lacunes en matière de gestion étatique, indiquant le ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement n’a pas encore explicité les questions relatives au permis d’importation, à la vérification et aux normes de déchets.
 

Des conteneurs de déchets laissés à l’abandon ont été découverts par les douanes. Photo: Hoàng Hai/VNA/CVN


Le 25 juillet, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a demandé au ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement et aux ministères concernés de travailler à la prévention de l’importation des déchets illégaux, de ne pas laisser le pays devenir une décharge.

La situation de l’importation des déchets au Vietnam durant ces derniers temps évoluait de manière complexe et sérieuse, à en juger par un nombre croissant de containers de déchets importés frauduleusement s’amoncellent dans des ports.

Si les besoins de déchets de papiers-cartons et plastiques pour récupérer des matières premières existent bel et bien, une partie des importations peut présenter des risques sanitaires et environnementaux.

Le chef du gouvernement a ordonné de traquer la provenance, l’expéditeur, le destinataire des conteneurs des déchets abandonnés dans les ports, d’engager des poursuites contre les infractions à la Loi sur la protection de l’environnement et les importations illégales des déchets au Vietnam.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.