26/12/2019 23:00
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a déclaré que le gouvernement créerait des conditions plus favorables pour les petites et moyennes entreprises (PME), qui représentent désormais 90% du total des entreprises du pays. Il a fait cette déclaration lors d'une réunion à Hanoï jeudi 26 décembre avec une délégation de l'Association des PME vietnamiennes (VINASME), ainsi que des dirigeants de ministères, d'agences…
>>Les banques offrent des crédits à taux d’intérêt plus raisonnables
>>Améliorer les capacités d’accès aux crédits verts des PME

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc s'exprime lors de l'événement, le 26 décembre à Hanoï.
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a déclaré que la réunion aidera à résoudre leurs difficultés et à recueillir leurs suggestions pour contribuer au développement national.

Il a demandé aux autorités à tous les niveaux d'apporter tout le soutien possible aux PME et a souhaité que les PME opèrent de manière efficace et durable pour atteindre l'objectif d'avoir un million de PME l'année prochaine.

Ils ont été invités à adopter davantage de progrès technologiques, à aider le gouvernement à améliorer le climat des affaires et à prêter attention à la protection sociale.

Le Bureau du gouvernement et le ministère du Plan et de l'Investissement ont été chargés de recueillir les commentaires lors de la réunion pour les soumettre au gouvernement, aux ministères et aux agences pour examen.

Les dirigeants de VINASME ont proposé de revoir les programmes et les politiques depuis que la Loi sur le soutien aux PME est entrée en vigueur il y a plus de deux ans, afin de procéder aux ajustements appropriés.

Ils ont suggéré que les autorités envisagent l'économie nocturne pour stimuler la consommation et développer le tourisme.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite culturelle pour les diplomates à Hanoï

Le Vietnam compte faire du tourisme le fer de lance de son économie d’ici 2030 Le Vietnam se fixe pour objectif de faire du tourisme le fer de lance de son économie d’ici 2030, pour un développement durable, aidant le pays à figurer parmi les 30 premiers du monde en termes de compétitivité touristique, selon une stratégie de développement touristique d'ici 2030 récemment approuvée par le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc.