14/09/2020 23:09
>>Brésil : un sanctuaire de jaguars menacé par les incendies
>>Le Brésil s'engage à "freiner la déforestation"
>>Amazonie brésilienne : très forte augmentation des incendies

Le gouvernement brésilien a dépêché, dimanche 13 septembre, une mission ministérielle à l'état du Mato Grosso (Centre-Ouest) pour évaluer et définir la stratégie de lutte contre les violents incendies qui sévissent dans le Pantanal, la plus grande zone humide du monde et que le Brésil partage avec Paraguay et Bolivie. Le secrétaire à la Protection et à la Défense civile, Alexandre Lucas Alves, s'est rendu en compagnie de fonctionnaires et de techniciens dans la commune de Poconé, dans l'état du Mato Grosso, épicentre de ces incendies qui ravagent l'écosystème amazonien. Au cours de cette année, les incendies dans le Pantanal ont augmenté de plus de 230% par rapport à 2019 et, selon les données du Laboratoire d'applications satellites environnementales (LASA) de l'Université fédérale de Rio de Janeiro, les flammes ont déjà dévasté 15 % des quelque 14 millions d'hectares que couvre ce biome au Brésil. Les incendies ont atteint le parc Encontro das Aguas, situé près de la frontière avec le Paraguay et l'un des endroits les plus touristiques de ce biome qui regroupe le plus grand nombre de jaguars au monde. D'une superficie de près de 109.000 hectares, le parc est situé à Porto Jofre, dans l'État du Mato Grosso, au nord du Pantanal brésilien.

APS/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.