17/01/2019 18:05
Le ginseng de Ngoc Linh fait partie de l’exposition sur le patrimoine de la province de Kon Tum (hauts plateaux du Centre), qui débutera le 20 janvier au Musée national de l’histoire du Vietnam (Hanoï).

>>Extension à près de 17.000 ha l'indication géographique du ginseng de Ngoc Linh
>>Ouverture du deuxième festival du ginseng de Ngoc Linh à Quang Nam
 

Pépinière du ginseng de Ngoc Linh, l’un des quatre plus rares ginsengs du monde.
Photo: KT/CVN

"Pour la première fois à Hanoï, une exposition présentera le patrimoine culturel, notamment le ginseng Ngoc Linh, de la province de Kon Tum. Cette exposition, intitulée +Patrimoine culturel et ginseng Ngoc Linh - Trésor de la forêt + ouvrira ses portes ce dimanche 20 janvier et se poursuivra jusqu’au début de l’année prochaine", a informé Nguyên Van Cuong, directeur du Musée national de l’histoire du Vietnam, lors d’une conférence de presse tenue le 16 janvier.

D’après M. Cuong, cette exposition s’avère attrayante par ses thèmes et s’inscrit dans le cadre des activités remarquables du musée au cours de cette année. En raison de la longue durée de l’exposition, "outre les guides du musée, des habitants de Kon Tum participeront aussi à l’encadrement des visiteurs". 

Kon Tum est une province montagneuse et frontalière du Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre). Sa population est d’environ 520.000 personnes et la province compte 28 ethnies, dont plus de 50% d’ethnies minoritaires (Xê Dang, Ba Na, Gie Triêng, Brâu, Gia Rai, Ro Mam). Kon Tum dénombre plus de 200 vestiges, dont un vestige spécial, cinq au niveau national. Parmi tous ses patrimoines, Kon Tum est fier du ginseng de Ngoc Linh.    

Un des quatre plus rares ginsengs du monde

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (3e, droite) à la Compagnie par actions Ngoc Linh - Kon Tum en septembre dernier. Photo: KT/CVN


Le ginseng de Ngoc Linh pousse à plus de 1.500 m d’altitude sur les flancs de la chaîne de montagne éponyme, dans les provinces de Quang Nam (Centre) et Kon Tum (hauts plateaux du Centre). Découverte en 1973 par le pharmacien Dào Kim Long, il s’agit de la 20e espèce de ginseng dans le monde et de l’une des quatre plus rares. Cette plante médicinale contient 52 saponines (la saponine est le principal composant du ginseng), 17 acides aminés, 20 oligo-éléments et 0,1% d'attar. Elle est classée dans le Livre Rouge des espèces menacées au niveau national.

Le Département de la propriété intellectuelle du Vietnam (NOIP), relevant du ministère des Sciences et des Technologies, a délivré en août 2016 le certificat d’indication géographique au ginseng de Ngoc Linh de la province de Kon Tum. En juin 2017, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a signé une décision portant sur la reconnaissance de ce ginseng en tant que "produit national".
 

Des produits à base du ginseng de Ngoc Linh.
Photo: KT/CVN


La province de Kon Tum a élaboré une stratégie de préservation et de développement du ginseng de Ngoc Linh d’ici 2025 pour que ce dernier devienne une marque nationale.   
   
"Nous coopérons avec les ethnies minoritaires des communes de Mang Ri, Tê Xang, Ngoc Lây (district de Tu Mo Rông) dans la culture du ginseng. Environ 400 foyers de ces communes ont signé un accord avec nous dans le développement de cette plante, la protection de la forêt. Nous fournissons gratuitement des plants aux locaux et ils bénéficient des produits recueillis. Après plus de 20 ans, la superficie de culture s’élève à 600 ha", a partagé Trân Hoàn, président du conseil d’administration de la Compagnie par actions Ngoc Linh-Kon Tum.      

"Dans cette exposition organisée par la province de Kon Tum et notre musée, un grand espace sera réservé au ginseng de Ngoc Linh avec plus de 200 artefacts, documents et images sur le processus de culture. Ce processus est étroitement associé à la vie des minorités ethniques, en particulier des Xê Dang", a fait savoir Nguyên Van Binh, chef du Service de la culture, des sports et du tourisme de la province de Kon Tum. Il a ajouté: "Pour que les visiteurs, dont les Hanoïens, comprennent mieux le processus de la croissance du ginseng Ngoc Linh, le Musée national de l’histoire du Vietnam dressera une maquette. En plus, des produits à base du ginseng (en quantité limitée) seront exposés et vendus". 

Quê Anh/CVN  



 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Université de Hanoï: succès du projet de démarche-qualité

Les touristes belges de plus en plus intéressés par le Vietnam Le Vietnam a participé au Salon du tourisme de Bruxelles, tenu du 7 au 10 février dernier, avec de nombreuses promotions uniques et attrayantes soutenues par l’ambassade du Vietnam en Belgique et Vietnam Airlines.