21/01/2021 15:33
Le ginseng canadien a été présenté mardi 19 janvier pour la première fois dans la mégapole du Sud, lors du programme de promotion du ginseng issu du Canada, organisé par le Consulat général du Canada et en coopération avec l’Associationdes producteurs de ginseng de la province d’Ontario.
>>Ginseng canadien : la qualité fait la différence
>>Le Canada, marché cible pour la filière thon du Vietnam

Le consul général du Canada, Behzad Babakhni (droite) devant le stand du ginseng du groupe Canadian Vita.

"Le ginseng canadien, la qualité qui fait la différence", est le thème de la conférence de présentation de ce produit canadien qui a vu une forte croissance de consommation au Vietnam juste deux ans après la validation de l’Accord global et progressiste de partenariat transpacifique (CPTTP). Sans oublier un chiffre d’affaires passant de 25.000 dollars canadiens en 2018 à 2,8 millions de dollars canadiens en 2019, soit 112 fois plus que l’année précédente, selon le rapport du Consulat général du Canada.

"Quand on pense au ginseng canadien, on pense surtout à Ontario et Québec", a déclaré Behzad Babakhni, consul général du Canada. D’ajouter que le marché canadien a énormément grandi ces dernières années, et que le ginseng canadien exporté au Vietnam a augmenté de manière spectaculaire notamment grâce à la qualité du ginseng canadien, respectant les conditions strictes de production.

L'événement marque les deux ans de déploiement de l'Accord global et progressiste de partenariat transpacifique (PTPGP) au Vietnam, dont le Canada et le Vietnam sont deux pays membres. Les engagements pris dans le cadre du PTPGP ont réduit de nombreuses taxes sur les marchandises échangées entre les deux pays et offrent aux consommateurs vietnamiens des produits canadiens de haute qualité à des prix plus abordables. En particulier, les produits de racine de ginseng exportés du Canada vers le Vietnam ont bénéficié d'un taux d'imposition de 0%.

Selon un communiqué de presse du consul général du Canada, chaque année, le volume des exportations de ginseng canadien vers la région asiatique pourrait atteindre 95%, grâce à sa qualité, son arôme et sa grande valeur pour la santé.

Pour les produits alimentaires et agricoles en général, le Vietnam est également le premier importateur du Canada dans le bloc ASEAN, avec un chiffre d'affaires en 2020 (données enregistrées jusqu’en octobre) atteignant plus de 312 millions de dollars canadiens. Le chiffre d'affaires total d’import-export de ces groupes de produits entre les deux pays a atteint plus d’un milliard de dollars canadiens, selon les statistiques d'Agriculture et Agroalimentaire Canada.

 
 
Différents types de ginseng canadien sont présentés à la conférence.

L'événement "Ginseng canadien - La qualité qui fait la différence", fait partie d'une série d'activités du consulat général pour promouvoir la promotion des aliments et fruits de mer canadiens sur le marché vietnamien. En plus de ces activités, des promotions sur le bœuf et les fruits de mer canadiens auront lieu à Hanoï et à Hô Chi Minh-Ville afin de promouvoir davantage des produits sûrs et de haute qualité du pays de la feuille d’érable auprès des consommateurs vietnamiens.

À cette occasion, Câm Thiên Long, vice-président de l’Association des chefs de Saigon a présenté aux participants différents plats à base de ginseng lors de sa démonstration culinaire, comme la crème au ginseng et le thé au ginseng entre autres.

Texte et photos : Truong Giang/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre

Pour développer l'écotourisme dans le Parc national d'U Minh Thuong Afin de développer l'écotourisme et d’en faire un secteur économique représentant une position importante dans la structure du secteur des services, le Parc national d'U Minh Thuong dans la province méridionale de Kiên Giang se concentre sur l'amélioration de la qualité et la diversification des activités touristiques.