10/02/2019 09:15
Non Nuoc, 2e géoparc mondial du Vietnam, possède des vestiges archéologiques et des paysages remarquables. Pour y développer le tourisme, la province de Cao Bang (Nord) a conçu trois itinéraires touristiques.
>>Le tourisme vietnamien en plein essor
>>Le tourisme, un secteur qui s’impose
>>Le tourisme fait sa révolution numérique

Le géoparc mondial Non Nuoc Cao Bang englobe de nombreux sites historiques et archéologiques exceptionnels.
Photo: VNA/CVN

La province montagneuse septentrionale de Cao Bang possède sur son territoire le 2e géoparc mondial du Vietnam, reconnu le 12 avril 2018 par l’UNESCO (après le plateau calcaire de Dông Van dans la province de Hà Giang, Nord), et le 8e en Asie du Sud-Est.

Ce site s’étend sur une superficie totale de plus de 3.000 km² et recouvre les districts de Trà Linh, Hà Quang, Quang Uyên, Trùng Khanh, Ha Long, Phuc Hoà et une partie des districts de Nguyên Binh, Hoà An et Thach An. Quelque 250.000 personnes, issues de neuf ethnies minoritaires dont Tày, Nùng, Dao, H’Mông et San Chay, y vivent.

Les autorités locales ont décidé de promouvoir le géoparc Non Nuoc auprès des touristes vietnamiens et internationaux. Outre l’amélioration des infrastructures et la formation du personnel, cette province propose désormais des circuits de découverte entre les différents géosites et des randonnées pédestres.

Tourisme historique

"Le tourisme est considéré comme un pilier du développement de l’économie locale. Grâce au soutien du ministère des Affaires étrangères, nous avons élaboré un projet d’exploitation du géoparc mondial Non Nuoc Cao Bang, dans lequel nous avons proposé trois circuits baptisés +Trois itinéraires d’expérience+", a indiqué Hoàng Xuân Anh, président du Comité populaire de la province de Cao Bang.

"Trois itinéraires d’expérience" donneront l’occasion de faire connaître aux visiteurs une partie de Non Nuoc Cao Bang, ainsi que la vie des ethnies minoritaires vietnamiennes. Chaque itinéraire peut se parcourir en une journée ou sur plusieurs jours, pour les passionnés de la nature, de la culture et de l’histoire.

"À la découverte de Phia Oac - montage des changements" est le nom du circuit dans la partie occidentale de Non Nuoc, où se trouvent des roches sédimentaires, des roches basaltiques en coussins, des intrusions granitiques riches en minéraux et des altérations hydrothermales. Il compte 16 destinations à visiter réparties dans le district de Nguyên Binh. Les points d’orgue de ce circuit demeurent le parc national de Phia Oac - Phia Den et la forêt Trân Hung Dao.

Autrefois, le premier fut une destination touristique préférée des Français. Leurs villas et maisons construites pendant la période coloniale y sont disséminées. La forêt Trân Hung Dao, de quelque 200 ha, fait aussi partie de la vie révolutionnaire vietnamienne. C’est ici que la fameuse Brigade de propagande armée a vu le jour en 1944, sous la direction du feu général Vo Nguyên Giap.

Le géoparc mondial Non Nuoc Cao Bang est une destination phare pour les amoureux de la nature.
Photo: VNA/CVN

Intitulé "Parcours de retour aux sources", le deuxième circuit dans les districts de Hoà An et Hà Quang dans la partie Nord de Cao Bang permettra aux voyageurs de découvrir plusieurs vestiges historiques et culturels tels que le temple De Doong, le temple du roi Lê et la zone de vestige national Pac Bo qui est célèbre pour avoir servi entre 1941 et 1944 de résidence à Nguyên Ai Quôc (alias Hô Chi Minh). En 1941, à son retour d’un long périple de 30 années à travers le monde à la recherche de la voie du salut national, l’Oncle Hô a installé le quartier général de la révolution vietnamienne à Pac Bo. Depuis, ce site est devenu un haut lieu de la mémoire nationale. Avec des plats originaux et gastronomiques, les villages d’artisans de tissage de brocarts de Dào Ngan et Phù Ngoc, programmés dans la visite d’une journée, seront de premier choix pour les voyageurs à Cao Bang.

Tourisme culturel

Le dernier circuit, baptisé "À la découverte la culture locale dans le pays des fées", se concentre dans les quatre districts de la partie orientale de Cao Bang que sont Trà Linh, Quang Uyên, Trùng Khanh et Ha Lang. Ces derniers sont connus pour leur identité culturelle ethnique diversifiée avec des festivals, des métiers traditionnels, des arts populaires et des dizaines de fêtes en attente de visiteurs, telles que la fête Lông Tông des ethniques minoritaires Tày, Nùng, Dao, San Chi, la fête de feu d’artifice Quang Uyên ou la fête Nàng Hai Phuc Hoà.

---------  140  ---------

Pour l'heure, on compte 140 géoparcs mondiaux UNESCO
dans 38 pays. Le Vietnam est fier d'en détenir deux.


---------------------------------------------

Cette partie orientale est composée de calcaires paléozoïques, qui présente un cycle d’évolution karstique tropical complet avec diverses formes de relief classiques, par exemple des dépressions, des groupes de sommets, des cônes et des tours, des grottes fossiles et des caves avec de magnifiques concrétions, des vallées fermées et interconnectées, des rivières souterraines et de surface, y compris un système lacustre de type "turlough" à assèchement naturel périodique, et Ban Giôc - une des plus grandes cascades du monde sur la frontière avec la Chine.

"Nous avons concentré nos efforts sur l’amélioration des structures d’accueil et la formation du personnel touristique. Nous tenons compte des recommandations de l’UNESCO et du réseau des géoparcs mondiaux pour exploiter le plus efficacement possible notre extraordinaire patrimoine", a souligné Hoàng Xuân Anh.

Tourisme géologique

Les reliefs montagneux couvrent environ 90% de la superficie terrestre du géoparc, avec des altitudes entre 1.500 à 2.000 m dans l’Ouest-Nord-Ouest et de 200 m dans l’Est-Sud-Est. Ce géoparc compte également des roches sédimentaires datant de 500 millions d’années, avec des coupes transversales de stratotypes, des fossiles indiquant différents paléo-environnements et des phénomènes d’extinction de la biosphère. La géodiversité est mise en évidence par la grande variété des roches et des reliefs, caractéristique des différents stades d’évolution de la croûte terrestre.

Le géoparc mondial Non Nuoc Cao Bang constitue un "pays de grottes", avec environ 200 grottes, dont une cinquantaine peuvent être exploitées pour le tourisme. Ici, se trouvent les grottes de Nguom Ngao, Doi, Ki Lu, qui sont parmi les plus belles du pays. Par ailleurs, il comprend un réseau hydrographique complexe ayant 5 grands cours d’eau et de 47 lacs.

Grâce à son climat de mousson tropical de hautes terres et deux saisons distinctes, humide et sèche, le géoparc présente une riche biodiversité, avec des forêts étendues, une faune et une flore endémiques, dont beaucoup d’espèces inscrites dans le Livre Rouge du Vietnam telles que gibbon de Cao-Vit (Nomascus nasutus), singe au visage rouge (Macaca arctoides), cobra royal (Ophiophagus hannah), nghiên (Burretiodendron hsienmu), cyprès doré vietnamien (Xanthocyparis vietnamensis), etc.
 
Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’empreinte de l’AUF en Asie-Pacifique après 25 ans

L'ancienne citadelle de Quang Tri, un site du tourisme de mémoire Située sur les rives de la rivière Thach Han, la citadelle de Quang Tri est connue pour avoir été le théâtre de bombardements acharnés pendant la guerre américaine au Vietnam. Elle attire de plus en plus de visiteurs dont les anciens combattants et leurs proches.