25/11/2020 15:13
Le géoparc de Dak Nông, de la province éponyme sur les hauts plateaux du Centre, a reçu mardi 24 novembre le titre de Géoparc mondial UNESCO, devenu le dernier des sites participant au Réseau mondial des géoparcs dans 44 pays et le troisième du Vietnam.

Couvrant une superficie de plus de 4.700 km2, soit plus de deux cinquième de la superficie naturelle de la province de Dak Nông, le géoparc de Dak Nông s’étend sur les districts de Krông Nô, Cu Jut, Dak Mil, Dak Song, Dak G’long et la ville de Gia Nghia.

Le chef du Bureau national de l’UNESCO au Vietnam, Michael Croft (gauche), remet le titre de Géoparc mondial UNESCO de Dak Nông à la province éponyme, le 24 novembre. Photo : VNA/CVN

Le chef du Bureau national de l’UNESCO au Vietnam, Michael Croft, a affirmé que le parc se distingue par la beauté majestueuse de la nature et l’authenticité d’une culture autochtone riche. Ces deux facteurs devraient être conservés et nécessiteraient une approche globale ralliant la conservation du patrimoine et le développement économique et touristique.

Créé en 2015, le parc abrite 65 différentes zones géologiques constituées d’une cinquantaine de grottes étendues sur 10 km, de cratères volcaniques éteints, de magnifiques cascades, de sites d’archéologie et notamment d'un écosystème de forêts tropicales primitives.

Le passé géologique du géoparc remonte à une période entre 200 et 165 millions d’années, lorsque la région faisait partie de l’ancien supercontinent du Gondwana. 

L’activité volcanique plus récente, il y a quelques dizaines de milliers d’années, l’a doté de cratères spectaculaires, de chutes d’eau majestueuses et du plus vaste et magnifique système de centaines de grottes volcaniques d’Asie du Sud-Est. 

Grâce à sa géomorphologie et ses conditions pédoclimatiques variées, le géoparc abrite une riche diversité de biodiversité et d’écosystèmes, dont de nombreuses espèces rares endémiques. Dak Nong était à l’origine habité par trois peuples autochtones, les M’Nong, les Ma et les Ede. Suite à un afflux d’immigrants à la fin des années 1970, il est devenu le foyer de plus de 40 groupes ethniques et un lieu d’une riche diversité culturelle.

Le géoparc mondial UNESCO de Dak Nông a été reconnu en juillet dernier par le Conseil exécutif de l’UNESCO. Sa consécration porte à trois le nombre de sites participant au Réseau mondial des géoparcs après le parc géologique du plateau calcaire de Dông Van dans la province de Hà Giang et le géoparc Non Nuoc Cao Bang dans la province de Cao Bang dans le Nord.
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

La plus haute statue de Bouddha d'Asie du Sud-Est à Binh Phuoc Une gigantesque statue de Bouddha Gautama, qui fait 73 m de hauteur et a nécessité quatre ans de construction, a été inaugurée le 20 janvier à la pagode Phât Quôc Van Thành dans la province méridionale de Binh Phuoc.