13/05/2021 15:24
>>Gabon : le confinement de Libreville annoncé par le président
>>Au Gabon, les ventes de pangolin flanchent avec le coronavirus
>>Gabon : Libreville négocie un nouveau programme avec le FMI

Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a affirmé lundi 10 mai dans un tweet qu'il avait exprimé la volonté du Gabon d'adhérer au Commonwealth lors d'un entretien à Londres avec la secrétaire générale de l'organisation qui regroupe les pays anglophones. "Échange très chaleureux et concluant avec l'honorable Patricia Scotland QC, en vue de l'adhésion du Gabon au Commonwealth", a tweeté le président gabonais en français et en anglais. "Ce serait pour notre pays un tournant historique ! Cette volonté commune pourrait se concrétiser dès le prochain Sommet du Commonwealth à Kigali", qui aura eu lieu en juin, a-t-il précisé. En 2012, après une visite au Rwanda, le président gabonais avait annoncé que son pays devait privilégier l'anglais pour devenir bilingue (français-anglais). Le projet n'a cependant pas connu un véritable développement.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong

Cà Mau recherche des solutions pour un nouveau développement  Comme de nombreuses autres localités du pays, la province de Cà Mau est confrontée à de nombreuses difficultés dans le tourisme, en raison du COVID-19.