03/02/2010 03:50
Le Toyota, forcé de rappeler des millions de véhicules à travers le monde en raison d'une pédale d'accélération défectueuse, a annoncé que les premières voitures seraient réparées pendant le week-end aux États-Unis et la semaine prochaine en Europe.
Le premier constructeur mondial, qui a interrompu aux États-Unis la production et la vente de 8 de ses modèles les plus populaires, a lancé lundi une grande offensive de charme pour tenter de réparer les dégâts de cette crise qui entache sa réputation.

Jim Lentz, numéro un de Toyota dans le pays, s'est notamment excusé auprès des consommateurs dans un message vidéo : "Nous vous avons laissé tomber", a-t-il admis.

Toyota Motor Sales (TMS), filiale américaine de Toyota, a expliqué lundi avoir "développé et testé rigoureusement une solution" mécanique afin d'empêcher le blocage de la pédale en position enfoncée.

Les concessionnaires devraient commencer à recevoir les pièces "hier, ou aujourd'hui" et l'opération devrait durer "environ une demi-heure" par voiture, a détaillé M. Lentz lors d'une conférence téléphonique avec des journalistes. Les réparations pourront commencer "le week-end prochain".

En Europe, les premières pièces détachées qui permettront de régler le problème de "friction excessive" de la pédale commenceront à arriver "la semaine prochaine", a annoncé Toyota Motors Europe dans un communiqué.

Le constructeur japonais n'a pas été en mesure d'évaluer le coût de cette gigantesque opération de réparation, ni dans quel délai elle serait accomplie. Il a par ailleurs annoncé que la production des modèles de véhicules ayant fait l'objet du rappel, interrompue cette semaine sur le continent nord-américain, reprendrait lundi prochain.

Toyota a annoncé le 29 janvier le rappel en Europe de 1,8 million de véhicules (Aygo, iQ, Yaris, Auris, Corolla, Verso, Avensis et RAV4).

Ils s'ajoutent aux 2,3 millions de voitures rappelées aux États-Unis, aux 270.000 au Canada et aux 75.000 en Chine, qui représentent au total plus que le nombre de voitures vendues par le groupe en un an dans le monde.

Hertz, numéro un mondial de la location de voitures, a de son côté annoncé pendant le week-end qu'il retirait de son catalogue les Toyota incriminées jusqu'à ce que le problème soit résolu.

Le constructeur français PSA Peugeot Citroën a lui aussi rappelé à titre préventif 97.000 voitures Peugeot 107 et Citroën C1 produites dans son usine commune avec Toyota en République tchèque.

AFP/VNA/CVN
(03/02/2010)
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

Randonnée dans les sources thermales au Vietnam Les sources d’eau thermale minérale naturelle procurent de véritables moments de détente, et permettent souvent de découvrir des paysages qui sortent des sentiers battus. Voici les sites parmi les plus connus au Vietnam.