30/07/2021 14:56
Le Fonds de vaccins anti-COVID-19 a reçu, au 29 juillet à 17h00 (heure locale), 8.418 milliards de dôngs (y compris des devises converties), soit plus de 366 millions d'USD, selon son comité de gestion.

>>Des femmes vietnamiennes en Malaisie contribuent au Fonds de vaccins anti-COVID-19
>>Lutte anti-COVID : l'État a dépensé plus de 7,34 milliards d'USD
 

Le gouvernement a décidé de créer un Fonds de vaccins anti-COVID-19 pour réaliser efficacement la ''stratégie vaccinale''. Photo : VNA/CVN


Les dons ont été offerts par 491.185 organisations et particuliers. Les fonds collectés seront utilisés pour acheter, importer, rechercher, produire des vaccins et vacciner la population.

Pour assurer la transparence, le Comité de gestion rend publique la liste de tous les donateurs à ce jour. C’est une base pour que les autorités fiscales calculent les dépenses déductibles lors de la détermination du revenu des entreprises.

Selon le ministère de la Santé, le pays a besoin de 150 millions de doses de vaccins pour atteindre l’immunité collective (quelque 75% de la population vaccinée). Le total des financements est estimé à plus de 25.000 milliards de dôngs, soit environ 1,08 milliard d'USD. Concrètement, plus de 900 millions de dollars seront destinés à acheter des vaccins, le reste sera alloué au transport, à la conservation, à la distribution et à l’injection. Le budget de l’État consacré au projet de vaccination est estimé à environ 690 millions d'USD.

Le gouvernement a ainsi décidé de créer un Fonds de vaccins anti-COVID-19 dans le but de collecter les donations de manière efficace auprès de sa population pour, avec les ressources de l'État, réaliser efficacement la ''stratégie vaccinale'', comprenant l'achat et l'importation de  vaccins, le transfert de technologies de recherche et de production de vaccins dans le pays pour vacciner les gens. Le Fonds a été officiellement inauguré 5 juin..

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quand le tourisme sauve l’identité culturelle Pour les Co Tu de Hoà Vang, un district montagneux rattaché à la ville de Dà Nang (Centre), Dinh Van Nhu est un pionnier. Il a en effet été le tout premier habitant de cette ethnie minoritaire à transformer sa demeure en maison d’hôtes, un modèle d’hébergement chez l’habitant particulièrement prisé des touristes.