23/02/2020 15:29
>>La directrice du FMI confiante dans la résilience de l'économie chinoise malgré l'épidémie
>>L'économie chinoise en hausse de 6,1% en 2019

La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva, a déclaré samedi 22 février depuis la capitale de l'Arabie saoudite Riyad s'attendre à ce que l'économie chinoise "revienne à la normale au deuxième trimestre" de l'année 2020. "Les autorités chinoises s'efforcent d'atténuer l'impact négatif (du COVID-19) sur l'économie", a indiqué Mme Georgieva, ajoutant qu'elle avait "eu une excellente discussion" avec les hauts responsables chinois. "Dans notre scénario de référence actuel, les politiques annoncées sont mises en œuvre et l'économie chinoise devrait revenir à la normale au deuxième trimestre", a-t-elle précisé. "En conséquence, l'impact sur l'économie mondiale serait relativement mineur et de courte durée", a-t-elle estimé lors de la réunion des ministres des Finances et des gouverneurs des banques centrales du G20. La directrice générale du FMI a également exprimé sa "profonde sympathie" aux populations de la Chine et des autres régions touchées, déclarant que "le FMI est prêt à apporter son aide". Pour éviter des scénarios plus désastreux, "la coopération mondiale est essentielle au contrôle du COVID-19 et à son impact économique, en particulier si l'épidémie s'avère plus persistante et plus répandue", a-t-elle ajouté. Elle a également mis en garde contre "le risque potentiel pour les États fragiles et les pays dont les systèmes de santé sont faibles".

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Son Doong fait partie des dix plus belles visites virtuelles du monde En cette période épidémique, il est possible d'admirer la célèbre grotte de Son Doong avec juste un téléphone ou un ordinateur. Le quotidien britannique Guardian vient de présenter les dix plus belles visites virtuelles du monde pendant les jours de confinement à cause du COVID-19, dont la grotte vietnamienne Son Doong.