18/03/2022 14:06

>>Tunisie: l'inflation en hausse à 6,7% en août 2019
>>Grève massive dans le secteur public en Tunisie
>>Tunisie: un taux d'inflation alarmant sur les 5 premiers mois de l'année

Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé jeudi 17 mars sune mission en Tunisie pour rencontrer les autorités au cours de ce mois de mars, suite aux "bons progrès" dans les discussions avec le gouvernement tunisien. "Une petite équipe du FMI prévoit de se rendre en Tunisie, plus tard ce mois-ci, pour de nouvelles discussions avec les autorités s'appuyant sur ce que je qualifierais de bons progrès réalisés dans la compréhension de leurs politiques de réformes", a déclaré jeudi 17 mars Gerry Rice, porte-parole du FMI lors d'une conférence de presse. "Le FMI a toujours été et continuera d'être un partenaire solide pour la Tunisie", a-t-il ajouté sans autre précision. Le pays est confrontée à une grave crise économique avec une dette de plus de 100% du PIB, une forte inflation (plus de 6%), une croissance faible (autour de 3%) et un chômage élevé (plus de 18%). Le président tunisien Kais Saied a récemment affirmé que des "réformes douloureuses" seraient nécessaires pour dépasser la crise qui secoue le pays. Le gouvernement tunisien avait officiellement renouvelé en novembre sa demande d'aide de l'institution de Washington, et le Fonds a conditionné son aide à un programme de réformes économiques et structurelles. Le FMI réclame notamment une réduction de la masse salariale de la fonction publique (16% du PIB, 650.000 fonctionnaires) qui absorbe plus de la moitié des dépenses de l'État, et de certaines subventions aux produits de base.


AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Souvenirs de Hanoï éclairés par Kirigami, l'art japonais du découpage de papier

Nécessité d'une politique de visa plus ouverte pour attirer les touristes étrangers Le nombre de touristes internationaux au Vietnam reste encore limité. Les agences de gestion et de voyages estiment que la politique de visa du pays doit encore être plus ouverte.