07/05/2020 18:04
>>L'OMS a distribué 300 doses de vaccin anti-Ebola dans l'Ouest de l'Ouganda
>>Ouganda: essai d'un vaccin expérimental contre Ebola
>>L'OMS envoie en Ouganda 3.500 doses de vaccins contre le virus Ébola

Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé mercredi 6 mai que son conseil d'administration avait approuvé un versement de 491,5 millions de dollars à l'Ouganda pour faire face aux conséquences de la pandémie de COVID-19. Ce versement "aidera à financer les mesures de santé, de protection sociale et de stabilisation macroéconomique, à répondre aux besoins urgents de la balance des paiements et de la fiscalité résultant de l'épidémie de COVID-19 et à catalyser un soutien additionnel de la communauté internationale", a précisé le FMI dans un communiqué. D'après le FMI, l'économie de l'Ouganda a été gravement touchée par la pandémie et ce sont des secteurs tels que le tourisme, les transports, la construction, l'industrie manufacturière et l'agriculture qui ont le plus souffert en particulier. "L'affaiblissement des conditions économiques résultant de la pandémie de COVID-19 a exercé des pressions importantes sur la collecte des recettes, les dépenses, les réserves et le taux de change, créant des besoins de financement extérieur et fiscal importants et urgents", a expliqué l'organisation financière. Toujours selon le FMI, la pandémie a également exacerbé les défis posés par les fortes pluies du début de 2020 et l'invasion acridienne actuellement en cours. L'Ouganda compte actuellement 100 cas confirmés de COVID-19, avec 55 guérisons depuis que le premier cas d'infection a été enregistré le 21 mars dans le pays. Le pays est actuellement en confinement, avec des points d'entrée aux frontières, l'interdiction des rassemblements publics, ainsi que l'arrêt des transports privés et publics pour tenter d'empêcher la propagation du virus.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

La Russie lève les restrictions de voyage pour le Vietnam, la Finlande, le Qatar et l’Inde Le Premier ministre russe Mikhaïl Vladimirovitch Michoustine a signé le 25 janvier un décret selon lequel la Russie lève les restrictions à l’entrée sur son sol pour les citoyens de la Finlande, du Vietnam, de l’Inde et du Qatar à partir du 27 janvier.