03/11/2020 14:57
L'économiste en chef du Fonds monétaire international (FMI), Gita Gopinath, a appelé lundi 2 nouvembre les décideurs politiques à apporter davantage de stimulations budgétaires afin de soutenir la reprise économique après la pandémie de COVID-19, alors que l'économie mondiale est menacée par une trappe à liquidité.
>>FMI : le PIB de l’Indonésie pourrait reculer de 1,5% en 2020
>>Les États-Unis, potentielle locomotive de la croissance mondiale en 2021

L'économiste en chef du Fonds monétaire international (FMI), Gita Gopinath.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Pour la première fois, des banques centrales représentant 60% de l'économie mondiale, dont 97% des économies avancées, ont réduit leurs taux d'intérêts en dessous de 1%. Dans un cinquième du monde, ces taux sont négatifs", observe Mme Gopinath dans un article publié dans le Financial Times, ajoutant que les banques centrales n'ont plus qu'une marge de manoeuvre limitée pour réduire leurs taux d'intérêts si un autre choc survient.

"Cela a conduit à la conclusion inévitable que le monde est confronté à une trappe à liquidité mondiale, c'est-à-dire une zone dans laquelle les politiques monétaires n'ont qu'un impact limité. Nous devons nous mettre d'accord pour adopter des politiques appropriées afin d'en ressortir", a déclaré Mme Gopinath, ajoutant que la politique budgétaire doit jouer un rôle de premier plan dans la reprise.

Mme Gopinath a suggéré aux autorités budgétaires la possibilité de soutenir activement la demande par des transferts de liquidités, afin d'augmenter la consommation et les investissements de grande échelle dans les infrastructures médicales, numériques et de protection de l'environnement. "Ces dépenses créent des emplois, stimulent l'investissement privé et posent les fondations d'une reprise plus forte et plus écologique", a-t-elle fait valoir. Mme Gopinath a expliqué que "l'importance des stimulus budgétaires n'a probablement jamais été plus grande" car le multiplicateur de dépense, c'est-à-dire la rentabilité en termes de croissance économique d'une augmentation des investissements publics, est beaucoup plus important dans une trappe à liquidité prolongée.

"La politique monétaire a toujours été et restera un aspect central de ces efforts, toutefois aujourd'hui alors que le monde entier est dans une trappe à liquidité, il est temps d'adopter une impulsion budgétaire mondiale synchronisée afin d'améliorer les perspectives pour tous", a souligné l'économiste en chef du FMI.

Dans son rapport sur les Perspectives économiques mondiales publié le mois dernier, le FMI a révisé à la hausse ses projections pour l'économie mondiale en 2020, et table désormais sur une contraction de 4,4%. Malgré cette révision à la hausse, le FMI a souligné que la sortie de cette crise serait probablement "longue, inégale et très incertaine".

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Conférence nationale du tourisme à Quang Nam La conférence nationale du tourisme 2020, placée sous le thème "Coopération, action et développement", a eu lieu le 28 novembre dans la province de Quang Nam (Centre).