20/04/2020 00:39
Dans son article intitulé Coronavirus : comment le Vietnam a limité la propagation du virus ? publié le 19 avril,  le journal francais Le Figaro a montré les mesures appliquées par le Vietnam pour combattre ce virus mortel.
>>Aucun nouveau cas signalé au Vietnam depuis 84 heures
>>Une commission de l'AN supervise la lutte contre l’épidémie de COVID-19
>>COVID-19 : Mieux vaut prévenir que guérir

Plutôt que de se lancer dans des tests de masse, le Vietnam s'est concentré sur l'isolement des personnes infectées.
Photo : Yen Dong / Reuters

"268 cas, 198 guérisons et 0 mort. Avec ce bilan, le Vietnam devient un exemple dans la lutte contre le coronavirus, y compris pour les pays occidentaux", a indiqué le journal Le Figaro dans un article publié le 19 avril.  Comment ce pays est-il parvenu à limiter la propagation du virus ? Il a dévoilé la clé de cette réussite.

L'article a cité l'explication de Kidong Park, représentant de l'Organisation mondiale de la santé au Vietnam, au Journal du dimanche, "Dès les premiers cas de contamination en Chine, le gouvernement vietnamien a pris la menace très au sérieux". Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a même demander de "Combattre l'épidémie, c'est combattre l'ennemi", a-t-il indiqué.

En comparaison avec les autres pays asiatiques tels que la République de Corée ou Singapour, le Vietnam n'a pas les moyens financiers d'éradiquer le virus. Le pays aux 94 millions d'habitants a donc entrepris une stratégie définie par le Financial Times comme "low cost".

Quarantaines massives

Contrôle de température corporelle à Thanh Hoa (Centre).
Photo : Khiêu Tu/VNA/CVN  

Outre la recherche des contacts des personnes infectées, Hanoï a aussi introduit une quarantaine obligatoire de 14 jours pour toutes les personnes arrivant dans le pays. Dès lors que le premier cas positif a été enregistré, le gouvernement a pris la décision de suspendre le trafic aérien avec la Chine et de condamner les 1.000 km de frontière terrestre.

Les écoles ont été fermées après les vacances du Nouvel An lunaire, le Têt. Le port du masque est obligatoire pour toute la population. Kidong Park a loué le Vietnam pour sa "proactivité et sa cohérence tout au long de la réponse".

L'application de ces mesures n'a pu être possible que grâce au respect de ces décisions par les habitants, a reconnu l'article.
 
Dang Huê/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

Intégrer le numérique dans les stratégies touristiques Le Service du tourisme de Hô Chi Minh-Ville, en collaboration avec Google, a organisé le 9 juillet une formation sur les compétences numériques et la promotion du marketing digital pour les gestionnaires d’État chargés du tourisme et les entreprises en activité dans ce domaine.