07/09/2016 16:26
Le Festival du film de Toronto - plus grand du genre en Amérique du Nord - s'ouvre cette semaine en se plongeant avec réalisme dans des thèmes comme la politique américaine ou la radicalisation de jeunes musulmans.
>>Toronto : un film de Victor Vu sacré meilleur film du TIFF-Kids

Le réalisateur américain Oliver Stone lors de l'ouverture du festival Comic-Con International, le 21 juillet à San Diego. Photo : AFP/VNA/CVN

Quelque 400 longs et courts métrages provenant de 83 pays sont projetés entre le 8 et le 18 septembre dans la métropole canadienne lors de cette grand messe de l'industrie, rampe de lancement de la saison des Oscars.

Au cours des années précédentes, des productions comme 12 years of Slave, Le Discours d'un roi et Slumdog Millionaire étaient repartis de Toronto avec le Prix du public, seule récompense de ce Festival sans jury, avant de décrocher quelques mois plus tard la récompense suprême d'Hollywood, l'Oscar du meilleur film.

Cette année, l'attention se portera en particulier sur le très attendu Snowden d'Oliver Stone. Un retour sur la saga de cet ancien employé de la NSA dont les révélations en 2013 sur l'espionnage à grande échelle du gouvernement américain avaient créé une onde de choc. Une histoire sur mesure pour le réalisateur de JFK.

Arrival, film de science-fiction du Québécois Denis Villeneuve, tout comme la romance entre Ryan Gosling, en musicien de jazz, et d'Emma Stone, en aspirante actrice, dans la comédie musicale La La Land suscitent également beaucoup d'intérêt.

Les critiques attendent également beaucoup de Lion - l'histoire vraie d'un garçon séparé de sa famille, qu'il va retrouver au bout de 25 ans - réalisé par Garth Davis, avec Jennifer Connely et Dakota Fanning, mais aussi d'American Pastoral, qui revient sur l'idéal de la famille américaine emporté par les bouleversements des années 1960.

Pour le cinéma européen, la réalisatrice française Emmanuelle Bercot présente La Fille de Brest (avec Sidse Babett Knudsen et Benoit Magimel), directement inspiré du livre Mediator 150 mg combien de morts de la pneumologue Irène Frachon, lanceur d'alerte sur le scandale sanitaire de ce médicament coupe-faim.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Dà Nang: festival de feux d’artifice 2019 Le Festival de feux d’artifice de Dà Nang (DIFF) 2019 aura lieu du 1er juin au 6 juillet 2019, avec la participation des équipes venant du Vietnam, de Russie, du Brésil, de Belgique, de Finlande, d’Italie, du Royaume-Uni et de Chine.