29/04/2018 21:24
Dans le cadre du Festival de Huê 2018, inauguré samedi 27 avril sur la place Ngo Môn (Porte du Midi), à Dai Nôi (Cité royale), des programmes artistiques représentés par des troupes vietnamiennes comme étrangères ont attiré un public nombreux et enthousiaste.
>>Coup d’envoi du Festival de Huê 2018
>>"L'héritage de la culture bouddhiste" en exposition à Huê

Cérémonie d'ouverture du Festival de Huê 2018.
Photo: Hoàng Hùng/VNA/CVN

Dans la soirée du samedi 28 avril, la délégation Wallonie-Bruxelles (Belgique) a présenté un spectacle très original intitulé "Cratère n°6899", de l’artiste Gwendoline Robin de la région Wallonie-Bruxelles, qui  a séduit notamment les jeunes spectateurs.

Au parc Tu Tuong, le public a été fasciné par des numéros de danse traditionnelle et de musique de la République de Corée, de  la troupe de danse Yun Myung Hwa et du groupe de musique E-sang.

Des images de la Cour royale de Huê sur scène. Photo: Hô Câu/VNA/CVN

Toujours le 28 avril, une soirée musicale sous le thème "L'origine" dédiée aux amateurs de la musique de Trinh Công Son a attiré plus de 20.000 mélomanes vietnamiens et étrangers. Des œuvres de ce compositeur talentueux ont été interprétées par les chanteurs célèbres, y compris Hông Nhung, Lê Quyên, Duc Tuân accompagnés par les saxophonistes Trân Manh Tuân.

Dans la même soirée, le Département de la culture, relevant du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, a mis à l’honneur 45 numéros éminents du Festival national de chant châu van (chant des médiums). Ce festival a attiré 450 artistes venus de 16 troupes.

Un spectacle de chant traditionnel des artistes vietnamiens.
Photo: Hoàng Hùng/VNA/CVN

À signaler aussi une exposition de plantes d’agrément des trois régions du pays, une rue des peintures en plein air, une fête des cerfs-volants et les marchés ruraux qui ont aussi attiré de nombreux visiteurs.

Placé sous le thème "Patrimoine culturel, intégration et développement - Huê, une destination et cinq patrimoines mondiaux", le Festival de Huê a lieu du vendredi 27 avril au mercredi 2 mai 2018. Il contribue à faire de Thua Thiên-Huê l’un des centres culturels et touristiques du Vietnam, et de Huê "la ville des festivals".

Des artistes étrangers se produisent dans la rue de Huê.
Photo: Hô Câu/VNA/CVN

L'événement est une bonne occasion pour les habitants et touristes de découvrir cinq patrimoines mondiaux de l’UNESCO: les poèmes et textes en hán (caractère chinois) qui ornent les monuments royaux de Huê, le complexe des monuments de l’ancienne capitale impériale de Huê, le nha nhac de Huê (musique de cour), les môc ban (tablettes de bois de la dynastie des Nguyên) et les châu ban de la dynastie des Nguyên (un ensemble de documents administratifs présentant les activités de la gestion d'État des empereurs de la dynastie des Nguyên).

L'élégance des filles vietnamiennes. Photo: Hô Câu/VNA/CVN

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’identité traditionnelle était au cœur des activités francophones

Le sala centenaire de la pagode Chot Le Centre d’études et de méditation bouddhiste khmer de la pagode Chot, aussi appelé sala, fait partie du patrimoine culturel régional. Retour sur son histoire particulière.